Restructuration financière pour Univers Motors

Opération accordéon pour éponger 39 MDH de pertes cumulées antérieures à l’année 2000.
Après un exercice 2005 mitigé, l’année 2006 devrait
consacrer la reprise des ventes.

Après avoir longtemps traîné dans son bilan les séquelles des pertes essuyées avant 2000, sans pouvoir les apurer rapidement par des bénéfices substantiels, Univers Motors, distributeur exclusif de la marque Honda, se résout à lancer une opération de restructuration de son haut de bilan en coup d’accordéon. En effet, le concessionnaire du constructeur nippon vient de ramener son capital de 85 MDH à 46 MDH. Cette réduction de 39 MDH qui correspond aux pertes cumulées a été suivie d’un renflouement de 9 MDH qui situe le capital social à 55 MDH.

Une baisse de 6,7% des ventes à fin octobre
Outre l’objectif de nettoyage du bilan, l’opération permettra, à travers l’argent frais injecté par les actionnaires, d’étendre le réseau de distribution et d’alléger partiellement le poids de la dette financière qui se chiffrait à 13 MDH à la clôture de l’exercice précédent. S’appuyant aussi sur une agressivité commerciale accrue, Univers Motors compte relancer la machine des ventes en 2006 après un exercice 2005 où elle fait pâle figure devant ses concurrents directs. A fin octobre dernier, et selon les chiffres de l’AIVAM (Association des importateurs de véhicules automobiles), les ventes de Honda s’étaient établies à 1 547 unités à peine, en baisse de 6,7% par rapport à la même période de l’exercice précédent. Cela dans un contexte favorable où les ventes globales de CBU (véhicules importés montés) ont enregistré une hausse de 21,6%. Des parts de marché perdues au profit des marques asiatiques ou allemandes, qui avec une gamme renouvelée et diversifiée (Toyota :+27,9%, Kia : +139%), qui avec des modèles qui viennent directement concurrencer la Honda Accord (Wolkswagen : +22,7%, BMW : +14,7%). Cet essoufflement commercial qui devrait persister, selon les observateurs, pour la fin de l’exercice en cours, n’arrange en rien les affaires d’Univers Motors dont le résultat net a déjà accusé le coup en 2004 avec une baisse de 47% à 9,2 MDH pour un chiffre d’affaires de 369 MDH.
Le concessionnaire devrait renverser la vapeur en 2006 en misant sur le succès grandissant de son modèle phare, l’Accord diesel, qui développe le premier moteur diesel conçu et produit à 100% par Honda et la reprise de l’engouement pour la Jazz. A preuve au cours des sept premiers mois de l’année, la baisse des vente avait culminé à 11% avant de se redresser.