Reportage : derniers jours de préparatifs avant l’ouverture de la station Mazagan

Elle accueillera ses clients à  compter du 2 octobre.
4 000 ouvriers s’activent pour les travaux de finition qui devront être achevés le 20 septembre.
L’hôtel de 500 chambres, le golf, le casino et le night-club sont pratiquement achevés.

Mazagan Beach Resort, la deuxième station du plan Azur à ouvrir ses portes, s’apprête à accueillir ses premiers clients le 2 octobre prochain. Cette ouverture se fera de manière échelonnée, avec la mise en route successivement de l’hôtel, du casino, du spa, etc., le tout étant clôturé par une grande soirée d’ouverture prévue pour le 31 octobre prochain. Mais, d’ores et déjà, le golf est opérationnel, et d’ici le 20 septembre courant, tous les travaux de finition seront achevés, les jours précédant l’ouverture devront être consacrés à roder les différentes équipes qui devront accueillir des invités clients, triés sur le volet, pour une mise en route grandeur nature. Sur le terrain, ce sont 4 000 ouvriers qui s’activent en ce mois de Ramadan, juste après le «shour» et jusqu’à 15 heures pour ces travaux de finition : ici, on dépose la moquette dans l’immense salle de conférence, là on déballe les machines à sous et autres accessoires pour le casino. Ailleurs, les artisans travaillent pour embellir l’entrée de l’hôtel qui s’inspire fortement de l’architecture d’un riad.
Dans le bâtiment administratif, les séances de formation vont bon train avec deux modules en cours d’enseignement : l’un pour imprégner tout le personnel, du cadre au petit employé, des valeurs du groupe. Il consiste, nous dit-on chez le groupe Kerzner, promoteur aménageur de la station, à inculquer au personnel le souci de tout faire pour «émerveiller le client» en intégrant notamment des notions de qualité du service et de préoccupation du détail, car selon la philosophie de Kerzner, la notion de luxe réside avant tout dans le détail.
L’autre volet est plus spécifique au métier de chaque membre de l’équipe qui doit recevoir une formation pointue dans son domaine. A ce jour, sur les 1 200 emplois prévus,  500 personnes sont déjà en place et les contrats de 300 autres employés sont en cours de signature….
A l’extérieur des bâtiments,  on peut apercevoir la station d’épuration, déjà en fonction, où toutes les eaux usées sont traitées et recyclées pour aller se déverser dans la lagune qui ceinture les bâtiments. La station Mazagan s’est également dotée aussi d’une mini-centrale électrique pour éviter toute rupture de courant en cas de panne dans le réseau public. Elle permettra à Mazagan Beach Resort de disposer d’une autonomie de trois jours.

57 villas sur 67 ont été vendues
Un peu à l’écart du complexe hôtelier et touristique, les premières villas commencent à sortir du sol, et l’on apprend que, sur les 67 villas prévues dans la partie résidentielle, 57 ont déjà été vendues dont une grande partie à des nationaux et qui seront livrées au mois de septembre 2010.
Tout est donc prévu pour un démarrage de la station sans histoires, d’une manière maîtrisée et surtout  dans les délais. Le choix du mois d’octobre n’est  pas dû au hasard car il s’agit d’une part d’être prêt pour la fin de l’année, et, d’autre part, de permettre à la station d’évoluer crescendo jusqu’à la haute saison d’été, tant il est vrai qu’il n’est pas évident de démarrer la station avec un taux de remplissage de 100%.
Là encore, les choses semblent bien maîtrisées : la station balnéaire dont l’actuelle tranche aura coûté 3,1 milliards de DH s’est fixé comme objectif d’attirer près de 4 millions de visiteurs chaque année avec quelque 200 000 clients pour le seul hôtel de 500 chambres. Pour ce faire, les responsables ciblent une clientèle pour moitié nationale et pour moitié étrangère avec pour cette deuxième catégorie 30% de Français et le reste réparti entre plusieurs nationalités (Grande-Bretagne, Allemagne, Espagne, Belgique, Moyen-Orient, etc.). En même temps, la clientèle d’affaires devrait représenter, selon les estimations, 40% du total. L’on sait déjà que dès le 4 octobre, le Resort accueillera la première académie des experts organisée par l’Office national marocain du tourisme (ONMT) et un trophée de golf sera organisé les 15 et 16 du même mois.
Il semble que, dès son ouverture, la station ait déjà sécurisé un chiffre d’affaires non négligeable. Entre séminaire, tourisme golfique et réservation de chambre, les responsables affirment disposer d’une demande potentielle avoisinant les 100 MDH.
Pour la commercialisation, Mazagan Beach Resort dispose de quatre bureaux de vente qui se trouvent en Grande-Bretagne, en Russie, en France dont la représentation couvre aussi les marchés  belge, italien et espagnol et celui situé en Allemagne qui couvre, pour sa part, l’Autriche, la Hollande, la Suisse et la Suède.
Le groupe a opté pour une politique marketing spécifique, notamment en matière de «tarifs des chambres qui évoluent constamment en fonction de l’état des réservations», précise Soumia Chraibi, directrice communication et relations publiques. Le prix de la chambre varie entre 1 950 et 3 350 DH la nuitée. «Nous estimons, ajoute Mme Chraïbi, que nous ne vendons pas des services hôteliers traditionnels, mais de l’expérience et des émotions, et pour pouvoir les transmettre, il ne suffit pas de se limiter à des brochures ou à de la publicité traditionnelle». La démarche réside dans la vente directe par les équipes de Kerzner et les relations publiques. Du reste, la promotion à l’international est assurée avec la collaboration étroite de l’ONMT comme pour toute autre station Azur.  Rendez-vous donc le 2 octobre prochain.