Réparation informatique : jusqu’à  300 DH pour un diagnostic et 450 DH pour changer une pièce

La panne logicielle est la plus facile à  gérer et requiert dans la plupart des cas une simple analyse antivirus. Pour le changement d’une pièce, mieux vaut l’acheter soi-même et la donner au technicien. Le marché informel de la réparation gagne du terrain.

Lors de l’acquisition d’un ordinateur, on fait souvent très attention aux références de la machine, souhaitant qu’elle reste en parfait état de marche pendant de longs mois, voire de longues années. Ce n’est malheureusement pas toujours le cas. La technologie reste très fragile et personne n’est à l’abri d’une panne ou d’une fausse manipulation.

Problème de démarrage, instabilité du système, perte de données ou défaillance matérielle, les causes sont multiples et nécessitent dans la plupart des cas l’intervention d’un professionnel pour régler le problème. Le premier réflexe dans ce genre de situation est celui d’emmener son ordinateur au constructeur ou au revendeur. Aujourd’hui, presque toutes les sociétés de vente de matériel informatique disposent de leur service technique sans compter les petites entreprises spécialisées dans la réparation et la maintenance informatique. Pour peu que l’ordinateur soit toujours sous garantie et que la panne ne soit pas accidentelle, la réparation est donc effectuée rapidement sans frais. Cela devient moins évident lorsque l’ordinateur n’est plus sous garantie. Les frais peuvent être conséquents, dépassant même, parfois, le prix du neuf.

C’est le cas lorsque le dysfonctionnement concerne le matériel : un écran brisé, une carte mère grillée ou un disque dur endommagé. Irrémédiable, la seule solution consiste à changer la pièce détériorée.

Les problèmes d’alimentation sont les plus récurrents

Dans un premier temps, le service technique effectue un diagnostic et établit le devis qui comprendra le coût de la pièce ainsi que celui de la main-d’oeuvre. Attention cependant. Si vous ne comptez pas réparer votre ordinateur, le simple devis vous coûtera entre 50 et 300 DH ; il ne vous sera pas facturé si le coût de la réparation dépasse un certain montant ou si l’ordinateur ne peut plus être réparé. Une fois le devis accepté, la pièce est commandée et un délai est donné au client pour venir récupérer son ordinateur. Une autre solution, moins coûteuse mais qui nécessite des connaissances techniques, consisterait à acheter soi-même la pièce. Le service technique s’occupe alors uniquement du montage qui est facturé entre 300 et 450 DH.

La panne logicielle est, quant à elle, moins grave et plus facile à gérer. Si des fois une simple analyse antivirus suffit pour résoudre le problème, dans certains cas il faut une réinstallation du système d’exploitation. Facturée entre 200 et 400 DH par les sociétés de maintenance, cette opération a tendance à se pratiquer de plus en plus dans le marché informel. Et pour cause, les prix qui y sont pratiqués sont beaucoup moins élevés, entre 50 et 100 DH pour la réinstallation. Ce marché prend de l’ampleur, mais reste risqué à cause de certaines pratiques frauduleuses.