Rénovation du parc hôtelier d’Agadir : Les résultats du premier AMI

• Six établissements retenus.
• Le programme est aujourd’hui au stade de l’accompagnement technique des candidats sélectionnés pour le dépôt définitif des dossiers de rénovation.
• L’opération devrait aboutir à la décision définitive d’octroi de la subvention.

La rénovation du parc hôtelier d’Agadir continue à se préparer. Les premiers résultats du premier appel à manifestation d’intérêt (AMI) lancé le 15 juin dernier sont connus. Sur les dix candidatures reçues à la Société de développement régional du tourisme Souss Massa (SDR), six établissements ont été retenus au stade de la présélection afin d’être examinés par le comité des subventions. Ce premier résultat est intervenu après des auditions et visites des établissements hôteliers candidats. A noter que trois candidatures reçues ont été rejetées pour la non-conformité de leur dossier respectif. Une seule candidature s’est retirée du programme, indique une source proche du dossier.
Aujourd’hui, le programme de ce premier AMI est au stade de l’accompagnement technique des candidats sélectionnés pour le dépôt définitif des dossiers de rénovation qui devrait aboutir à la décision définitive d’octroi de la subvention. Un deuxième accompagnement technique est alors initié. La SDR pilotera à ce stade la réalisation des études et prestations pour la concrétisation du projet de rénovation et mise à niveau, selon un planning qu’elle fixe, en concertation avec l’établissement concerné, est-il exposé dans le manuel des procédures. Ce n’est qu’après cette étape qu’interviendra la signature des conventions d’octroi de la subvention avant le déblocage de celle-ci en quatre acomptes. Le premier, qui sera à hauteur de 20% de la subvention octroyée, va être libéré après exécution de 20% des travaux. Le deuxième acompte d’une valeur égale à 30% de la subvention sera alloué après réalisation de 50% des travaux de rénovation. Les quotités des subventions à libérer par la suite seront de 25% respectivement après exécution de 75% et 100% des travaux. Les engagements devraient être exécutés sous peine de résiliation des conventions.
En attendant, un deuxième appel à manifestation d’intérêt est déjà lancé depuis le 27 novembre dernier pour faire profiter de ce programme plus d’établissements. La SDR, avec l’appui de l’Association régionale de l’industrie hôtelière, procède à cet effet à la sensibilisation des hôteliers de la station balnéaire. Un cabinet conseil est mis à leur disposition pour les appuyer dans le processus de préparation des dossiers de candidature, est-il indiqué au niveau de la SDR. Les intéressés ont jusqu’au 31 décembre à 15 heures pour déposer leur dossier de candidature au siège social de la SDR ou pour l’envoyer par mail à l’adresse courriel: [email protected]
A noter que ledit programme prévoit l’octroi d’une subvention financière à hauteur de 30% du coût total de la rénovation de l’établissement, plafonnée à 10 millions de dirhams et un accompagnement technique personnalisé. «Les entreprises, les personnes physiques ou morales de droit marocain présentant un programme de rénovation d’un établissement d’hébergement touristique classé, satisfaisant à certaines conditions, à savoir être en exploitation de manière continue ou discontinue depuis au moins 5 ans peuvent bénéficier de ce programme», est-il indiqué dans l’AMI. Pour être retenus, les établissements candidats doivent aussi présenter un programme de mise à niveau intégré de l’établissement hôtelier, que l’entreprise s’engage à mettre en œuvre dans un délai maximum de 3 ans. Les hôtels concernés doivent être en situation régulière vis-à-vis de l’administration fiscale et de la CNSS et ne pas faire l’objet d’une procédure de redressement ou de liquidation judiciaire, est-il souligné. En outre, les candidats doivent indiquer dans leur dossier les modalités de gestion de l’établissement hôtelier après rénovation et justifier l’origine de financement d’au moins 70% du coût total prévisionnel de la rénovation. Un engagement préalable des associés de l’établissement candidat est aussi requis, pour la restitution de la subvention accordée et libérée, en cas de non-réalisation des engagements de rénovation. Pour rappel, ce programme de réhabilitation des hôtels vétustes de la station balnéaire a été validé en février dernier à travers une convention entre la Région et le ministère du tourisme pour la mise en place de ce nouveau dispositif. La dotation globale réservée à ce programme est fixée à 120 millions de dirhams, allouée par le ministère du tourisme, la Région Souss Massa et la Commune d’Agadir.
Dans le manuel de procédures relatif à ce programme, il est précisé que ce budget est consacré «aux subventions dédiées aux bénéficiaires, à l’accompagnement technique des bénéficiaires de la subvention et à la réalisation de l’ensemble des études et prestations devant permettre aux établissements hôteliers bénéficiaires de mener à bien leurs projets de mise à niveau». Soulignons que sur les 10 000 lits à rénover dans la station balnéaire, ce programme pilote ne pourra cibler qu’un nombre de 5 000 lits environ, selon un diagnostic réalisé par l’Association régionale de l’industrie hôtelière. Un grand nombre de lits en manque de rénovation ne peuvent se porter candidats au programme en raison de leurs difficultés financières.