Ralentissement à 3,5% de la croissance de la masse monétaire en septembre 2018

La masse monétaire M3 a ralenti, en glissement annuel, à 3,5% en septembre 2018 après 4,3% un mois auparavant, pour se situer à 1.287,4 milliards de dirhams, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Cette situation provient de la décélération de 6,3% à 4,4% de la progression des dépôts à vue auprès des banques et de 4,8% à 4,1% de celle des placements à vue. Elle est également due à l’accentuation de la baisse des titres d’OPCVM monétaires de 4,4% à 10,2%, explique BAM dans ses statistiques monétaires de septembre 2018, rendues publiques mardi 30 Octobre 2018.

A l’inverse, la croissance de la circulation fiduciaire s’est accélérée de 6% à 7% et celle des comptes à terme de 0,2% à 2,9%, ajoute la Banque centrale. Par contrepartie, la progression des réserves internationales nettes a décéléré de 3,9% à 0,5%, tandis que le rythme d’accroissement des créances nettes sur l’administration centrale s’est accéléré de 7,6% à 13,5%. En glissement mensuel, l’agrégat M3 a enregistré en septembre 2018 un repli de 0,3%, résultat notamment d’une baisse de 0,6% des réserves internationales nettes et des hausses de 4,9% des créances nettes sur l’administration centrale.

(Avec MAP)