Analyse. Projet de loi organique sur la grève : ce qui fait se cabrer les syndicats

Retrouvez EN KIOSQUE, le numéro 5 007 du journal La Vie éco du 20 septembre 2019.

Vers la fin de ce mois, Mohamed Yatim, ministre du travail et de l’insertion professionnelle, devrait rencontrer les syndicats pour une concertation autour du projet de loi organique sur l’exercice du droit de grève. Le texte, “gelé” depuis son dépôt au Parlement fin 2016 par le gouvernement Benkirane, fait désormais partie des priorités de l’Exécutif. Après l’accord social du 25 avril 2019, ce dernier estime le moment venu pour faire aboutir le projet. Les syndicats, bien que ne rejetant plus l’idée d’encadrer le droit de grève, comme ce fut longtemps la position de certains d’entre eux, entendent malgré tout peser sur l’orientation du texte. En gros, ils veulent que cette loi vienne concrétiser les droits fondamentaux de l’homme, comme la liberté syndicale en l’occurrence, déjà consacrés dans la Constitution. Le gouvernement n’est pas insensible à cet appel, se disant prêt à modifier les dispositions du projet qui fâchent.

Pour plus de détails consulter les pages 12-13 du journal La Vie éco du 20 septembre 2019, dans sa version papier, disponible EN KIOSQUE.

Voici la UNE de Votre journal de cette semaine :

Une La Vie eco du septembre
Une La Vie eco du septembre