Programme Awrach : Bilan d’étape et le meilleur est à venir

Le comité stratégique du programme Awrach, présidé par le Chef du gouvernement suit de près l’avancement des travaux du programme dans ses différentes étapes.

Non seulement fier d’annoncer le bilan d’étape à mi-juillet du programme Awrach dont le déploiement a été confié à son département, le ministre de l’inclusion économique, de la petite entreprise, de l’emploi et des compétences, Younes Sekkouri, est aussi optimiste. Pour lui, le meilleur est à venir. A la mi-juillet donc, pas moins de 2 637 chantiers temporaires ont été approuvés. Ils assurent une activité rémunérée à quelque 47 114 bénéficiaires. Plus encore, intervenant devant la Chambre des conseillers mardi dernier, le ministre a précisé que le nombre de bénéficiaires devrait même atteindre 62 225 au cours des trois prochains mois, soit 64,76% de l’objectif tracé pour l’année 2022.

Le programme «Awrach», il faut le préciser, couvre l’ensemble du territoire national. Le taux des femmes bénéficiaires avoisine les 40%, a fait savoir le ministre, faisant également état de 235 femmes et hommes parmi les personnes à besoins spécifiques, selon les contrats approuvés par l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences jusqu’à présent.

De même, selon les données fournies par le département de Younes Sekkouri, ce sont 4 074 associations et coopératives qui ont été sélectionnées pour mettre en place des chantiers temporaires, alors que
2 560 associations et coopératives ont bénéficié de la formation, soit 63%.

Par ailleurs, un total de 3 660 conventions pour la réalisation de chantiers temporaires ont été signées avec les conseils des préfectures et provinces. Côté rémunération, le ministre a évoqué le paiement des salaires pour 30 000 bénéficiaires à la fin du mois de juin.

Awrach, c’est également de la formation. Sur ce volet, le ministre parle de la formation et l’amélioration de l’employabilité de 6 307 personnes dans le cadre du concept «chantier/école» avec la mobilisation de plus de 54 conseillers en orientation par l’OFPPT et l’ANAPEC.

Aussi, un soin particulier a été apporté pour offrir des emplois déclarés auprès de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), puisque 34 993 contrats ont été élaborés par l’ANAPEC. Le bilan d’étape du programme Awrach comprend également l’adoption et la signature par le département de l’inclusion économique, de conventions de partenariat avec les 75 conseils de préfectures et provinces et la tenue des comités régionaux du programme dans l’ensemble du territoire national.

En outre, il est question du transfert de la subvention d’encadrement de l’association à l’ensemble des conseils des préfectures et provinces. Dans ce cadre un budget d’un peu plus de 73 MDH a été transféré en tant que bourses initiales, alors que près de 61,5 MDH à titre de bourses supplémentaires ont été identifiées dont 2, 95 MDH ont été transférés au profit des provinces qui avaient demandé un soutien supplémentaire aux associations jusqu’à présent. Il s’agit des provinces d’El Hajeb, Jerada, Tinghir et Beni Mellal. Cela, en plus de l’annonce d’appels à projets pour la mise en place de chantiers temporaires dans tous les conseils de préfectures et provinces.

S’agissant du taux de formation et d’amélioration de l’employabilité dans le cadre du concept «chantier/école» dans les régions jusqu’à la mi-juillet 2022, tous les conseillers en orientation ont été formés au processus d’accompagnement des bénéficiaires et des modalités d’utilisation des outils.

Pour ce qui est des chantiers d’appui à l’insertion durable, la liste des secteurs prioritaires avait été identifiée et approuvée dans toutes les régions du Royaume, et des appels à projets pour ce volet du programme avaient été annoncés dans toutes les parties. Résultat : 574 entreprises ont été sélectionnées pour employer des bénéficiaires.

Dans ce bilan d’étape, on compte également l’identification d’un premier lot de 3 450 opportunités d’emploi auprès des recruteurs sélectionnés, en plus de la validation de 1 397 protocoles par les agences ANAPEC et leur transfert à la CNSS. Le pourcentage de femmes parmi les bénéficiaires s’élève à 46%.

Sur un autre volet, le comité stratégique du programme Awrach, présidé par le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, suit de près l’avancement des travaux du programme dans ses différentes étapes, selon une méthodologie appropriée de suivi et d’évaluation des étapes de mise en œuvre, basée sur des rapports périodiques préparés tous les trimestres par les comités régionaux, et compilés au niveau régional avant d’être transmis au Comité national de direction.

Ces rapports comprennent le nombre et la nature des chantiers, le nombre des bénéficiaires (hommes – femmes) selon les âges, et en veillant à ne pas bénéficier deux fois du programme pour permettre une plus grande justice dans la répartition des opportunités. Cela, en plus de la durée de prestation pour chaque chantier et de la nécessité d’une présence effective dans les chantiers par le biais de comités de suivi local, afin de s’assurer que le programme ne déviera pas de son objectif initial et de surveiller les déséquilibres qui pourraient affecter son bon fonctionnement.

Awrach par régions

Concernant le taux de réalisation des objectifs du programme au niveau des régions à mi-juillet 2022, les données indiquent que la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima a bénéficié de 8 327 (88% de l’objectif fixé), tandis que le nombre des bénéficiaires dans la région de l’Oriental atteint 8 037 (73% de l’objectif arrêté) et 5 770 dans la région de Fès-Meknès (47%).

La région de Rabat-Salé-Kénitra a bénéficié à 3 651 (34%) et la région de Beni Mellal- Khénifra, 5 345 personnes en ont bénéficié (84% de l’objectif fixé).

Le nombre de bénéficiaires dans la région de Casablanca-Settat a atteint 2 265 (15% de l’objectif), tandis que ce nombre s’est chiffré à 3 222 dans Marrakech-Safi (30% de l’objectif), à 4 825 dans Draa-Tafilalet (86% de l’objectif), à 2 857 (38% de l’objectif) dans Souss-Massa, à 1 199 (3%) dans Guelmim-Oued Noun et à 1 646 dans Laâyoune-Sakia El Hamra (41% de l’objectif) .