Prix national du micro-entrepreneur : 29 personnes récompensées

Les inscriptions à la 5e édition sont ouvertes. Il est organisé chaque année depuis 2012.

Les lauréats de la 4e édition du Prix national du micro-entrepreneur (PNME) ont finalement reçu leurs trophées, jeudi 7 avril. Cette cérémonie, initialement prévue le 17 décembre dernier, avait été reportée suite au décès de la regrettée Zoulikha Nasri, conseillère du Souverain en charge des affaires sociales et directrice déléguée de la Fondation Mohammed V pour la solidarité dont dépend le Centre Mohammed VI de la microfinance solidaire (CMS). Les 29 récipiendaires de cette édition ont reçu leurs prix des mains de représentants du secteur dans lequel ils s’activent. Dans chacune des sept catégories (Prix spécial CMS pour la formalisation, Microfinance et développement humain, Micro-entreprise innovatrice, Micro-entreprise féminine, Micro-entreprise jeune, Microfinance, tourisme responsable et produits du terroir, et enfin Prix de réinsertion), trois micro-entrepreneurs ont reçu un prix. Le jury a en plus décerné un prix d’encouragement à huit autres opérateurs.

Originaires d’Oujda, de Casablanca, de Safi, d’Inezgane, de Foum El Hsen ou encore de Safi, les lauréats de cette année exercent dans la boulangerie, la broderie traditionnelle, la réparation de machines à café ou de cyclomoteurs, la bijouterie, la gestion de maisons d’hôtes, l’élevage de cailles ou l’activité de neggafa.

Organisé chaque année depuis 2012 par le Centre Mohammed VI de la microfinance solidaire (CMS) et la Fédération nationale des associations de micro-crédit (FNAM), le PNME récompense des bénéficiaires de micro-crédit qui se sont démarqués par leurs projets d’activité génératrice de revenus (AGR) en améliorant de façon significative les conditions de vie de leurs familles, voire de leurs villages. Les inscriptions à la 5e édition sont déjà ouvertes.