Précipitations : leMaroc sous l’eau, du jamais vu à  Nador et Al Hoceima !

Des nuages venus du Groenland et des zones tropicales ont provoqué les fortes précipitations.
Deux perturbations ont touché le versant sud de l’Atlas, et une a concerné le nord et l’Oriental.

Avec les pluies qui se sont déversées sur le Maroc depuis le début septembre, particulièrement ces derniers jours, les records tombent les uns après les autres.A fin octobre, il aura suffi de deux mois pour que le taux de remplissage des barrages revienne à – etmême dépasse légèrement – son niveau d’il y a un an.
Pourquoi des pluies aussi abondantes ? Inhabituelles, aussi bien par leur force que par leur répartition, elles s’expliquent par trois grosses perturbations. Les deux premières ont intéressé le sud de l’Atlas et la seconde le nord du pays. Pour le sud de l’Atlas, la forte pluviométrie a pour origine des nuages formés au large des Canaries. Cette grosse perturbation a été relayée par une autre qui s’est produite suite à l’arrivée de nuages inhabituellement détachés du front tropical avec les conséquences que l’on sait sur le versant sud de l’Atlas (inondations à Errachidia, Bouarfa,Figuig,par exemple).
Pour le nord et l’Oriental, les pluies proviennent de nuages formés depuis le Groenland, et qui ont traversé l’Atlantique, se chargeant encore d’humidité.Et c’est le mouvement tourbillonnant, au contact desmontagnes, qui a entraîné des pluies torrentielles entreTanger et Bouarfa. Du jamais vu entre le 1er septembre et le 28 octobre. Ainsi, on a pu observer àNador et Al Hoceima, une augmentation respective de 1 194% et 991% des quantités d’eau reçues par rapport à la moyenne des 30 dernières années. Rien qu’entre le 21 et le 27 octobre, 220 mm d’eau se sont déversés sur Nador et 240mm sur Al Hoceima.
A Tanger, le record a été battu jeudi 23 octobre, où, à un certainmoment, les chutes de pluie, si elles s’étaient poursuivies durant 24 h, auraient atteint 199,5mm.Rappelons, à titre de comparaison, que le 4 octobre 1997, la ville avait reçu 124,5 mm en 24 h.