pour les salariés de BMCE Bank

La banque vient de racheter à ses salariés, au prix de 3 180 DH l’unité, 200 000 actions qu’ils avaient acquises en 2005 pour 525 DH l’une.

Nouvelle aubaine pour le personnel du groupe BMCE Bank. La banque vient en effet de racheter à ses employés 200 000 actions au prix unitaire de 3 180 DH. Les salariés ayant acheté ces mêmes actions à… 525 DH l’unité seulement, ils bénéficient d’une plus-value brute de 2 655 DH par action, soit une plus-value totale de 531 MDH. Ce qui, après prélèvement de l’impôt, laisse un joli paquet de 350 MDH de plus-value nette.

L’opération, liquidée les 28 et 29 mai, représente en fait la deuxième tranche du programme de rachat d’actions, la première ayant eu lieu il y a tout juste un an. Cette fois-ci, il s’agit d’actions représentant 1,26% du capital de la banque, soit le tiers du paquet cédé en 2005 aux salariés du groupe.

Pour le premier tiers, que la banque avait racheté en 2007, il s’agissait de 130 000 titres que les salariés avaient pu céder à un prix unitaire de 2 000 DH.

3e et dernière opération en décembre prochain

Rappelons que l’opération n’est pas la première du genre chez BMCE Bank. La première OPV pour le personnel du groupe a été initiée en 2003 déjà. A cette époque, les titres avaient été vendus au personnel du groupe au prix unitaire de 400 DH, avec une garantie du cours à la revente. Les actions ont été par la suite rachetées en deux tranches en 2004 et en 2005.

C’est le succès de cette première opération qui a d’ailleurs poussé le management à la renouveler en 2005. Le mécanisme, sur le plan technique, est très simple : pour souscrire à l’OPV, les salariés ont bénéficié d’un crédit pour un montant équivalant à un an de salaire brut.

Le remboursement du principal et des intérêts se fait au moment de la cession des titres en question, au prorata du tiers vendu. Ce qui n’empêche pas les salariés de récupérer des sommes conséquentes. Certains attendent d’ailleurs avec impatience la liquidation du dernier tiers, prévue en décembre prochain.