Port de Casa : le délai moyen de séjour

Il était de 13,5 jours 6 mois auparavant n Les actions programmées en décembre 2007 permettront d’éviter la congestion estivale Une zone de stockage de 16 ha sera mise en service d’ici fin juillet.

Le port de Casablanca connaà®tra-t-il à  nouveau des perturbations comme ce fut le cas l’été dernier ? Pour les autorités portuaires qui ont organisé la semaine dernière une visite au port et fait le point sur l’état d’avancement de la «feuille de route» signée le 14 décembre 2007 entre les intervenants ( ANP, douane, ministère de l’équipement, ministère du commerce et de l’industrie, agriculture, CGEM, etc.), la réponse est négative.

Ainsi, malgré une forte hausse du trafic à  fin mai 2008 (+20 % par rapport à  la même période de 2007) et une augmentation de 20% de la cargaison moyenne des navires, on constate de meilleures conditions de transit durant les premiers mois de l’année. Ainsi, le délai moyen de séjour a baissé de 13,5 jours par rapport au deuxième semestre 2007 à  12,79 jours.

Un terminal à  conteneurs de 30 ha pour 2010
Cette réduction a été obtenue grâce à  la nouvelle tarification des magasinages des conteneurs qui s’est traduite par la hausse de la part des conteneurs enlevés durant les délais de franchise. Mais, aussi grâce à  de nouveaux services: SMS pour connaà®tre la situation des conteneurs, réorganisation des zones d’exploitation et de contrôle, interdiction de l’étiquetage au sein du port…

Au vu du rythme de réalisations des actions programmées par la feuille de route, les craintes quant à  la survenue de nouvelles congestions devraient être dissipées. En effet, l’aménagement en cours du deuxième terminal de Somaport, qui sera opérationnel avant la fin de l’année, l’extension des zones de stockage sur 16 ha supplémentaires d’ici fin juillet et la réception de nouveaux équipements, dont 9 chariots cavaliers, permettront d’atténuer la pression.

Par ailleurs, et à  plus longue échéance, un troisième terminal à  conteneurs, mitoyen du terminal phosphatier, sera mis en service à  la fin de l’année 2010. Il s’agit d’un quai de 530 mètres et de 30 ha de terre-plein d’une capacité supplémentaire de 500 000 conteneurs. L’investissement prévu est de 800 MDH. Le projet est actuellement au stade de la signature. Les travaux seront entamés dans les jours qui viennent. A terme, la capacité du port de Casablanca passera à  un volume de 1,5 million EVP .