Plus de 280 exposants au salon Halieutis

C’est aujourd’hui, jeudi 21 février, que le Salon Halieutis à Agadir ouvre ses portes au public. Ce rendez-vous international qui se tient sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, se poursuivra jusqu’au 24 février.

Hier, le ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch, a donné le coup d’envoi de cette cinquième édition du genre. Il était accompagné d’une importante délégation de ministres présente pour l’occasion, représentant la Norvège, l’Angola, l’Espagne, le Gabon, la Gambie, le Ghana, la Guinée Bissau, la Guinée Equatoriale, le Libéria, la République Démocratique du Congo et le Sénégal, entre autres.

Comme à chaque édition, le salon enregistre une forte affluence d’exposants. Depuis huit ans, l’événement n’a cessé de gagner en visibilité pour atteindre aujourd’hui un nombre de 284 exposants. On se souvient, que lors de la première édition le nombre des exposants participants étaient au nombre de 230 de 32 pays. En 2017, la quatrième édition avait rassemblé 250 enseignes en provenance d’une quarantaine de pays.
Sur le thème ‘’Les nouvelles technologies dans la pêche: pour une meilleure contribution halieutique dans l’économie bleue’’, cette cinquième édition abrite outre cette vitrine d’envergure du secteur de la pêche, un cycle de conférence.
Les enjeux et les perspectives du secteur ainsi que les solutions innovantes seront au cœur de ce programme scientifique.

Hier, suite à l’inauguration du Salon, le ministre Aziz Akhannouch a exposé lors d’une conférence de presse les indicateurs du secteur. Il a rappelé la place de choix du Maroc en tant que premier producteur de produits marins en Afrique, dix-septième au plan mondial et premier exportateur de sardine de la planète.
Concernant les objectifs 2020 de la stratégie Halieutis, le ministre a mis en exergue l’évolution en volume et en valeur de la production des produits de la mer. Sur la base d’un volume de plus de 1,37 million de tonnes débarqués en 2018, il ressort une croissance annuelle moyenne de 2,3% sur la période 2010-2018. Il apparait également, sur la base de ces données, que la production halieutique enregistrée représente 83% de l’objectif fixé par la stratégie Halieutis 2020 (1,66 million de tonnes). En termes de valeur, cette production halieutique représente 11,6 milliards de DH. Ce qui correspond à une croissance annuelle moyenne de 7,2% sur la période 2010-2018.

Au niveau du PIB, toutes filières confondues (pêche, aquaculture et industrie), on retient le chiffre de 17,1 milliards de DH enregistré en 2017, soit une évolution annuelle de 10% sur la période 2007-2017. Ce qui représente 78% de l’objectif fixé par la stratégie Halieutis pour 2020 (21,9 milliards de DH), a précisé le ministre Aziz Akhannouch. ‘’Ces résultats positifs, avec la présence d’un grand nombre de ministres étrangers, positionnent le Salon Halieutis comme un rendez-vous international qui répond aux besoins de nombreux acteurs, marins, professionnels et chercheurs, en matière de marketing, de mécanisation, de partage de connaissances et de promotion des investissements’’, a-t-il déclaré.

Plus de 280 exposants au salon Halieutis