PLF 2020 : 26 milliards de dirhams en soutien au pouvoir d’achat des citoyens (Benchaâboun)

Le gouvernement a consacré près de 26 milliards de dirhams (MMDH) pour soutenir le pouvoir d’achat des citoyens, particulièrement la classe moyenne, a affirmé, lundi soir à Rabat, le ministre de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun.

 

Cet appui s’inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre des engagements pris par le gouvernement lors du dialogue social dont l’impact financier sur le budget de général de l’Etat s’élève à 11,3 MMDH au titre de l’année 2020, a indiqué M. Benchaâboun qui présentait le Projet de loi de finances 2020 devant les deux Chambres du Parlement.

Le ministre a ajouté à ce propos qu’une enveloppe de 14,6 MMDH sera consacrée à la Caisse de Compensation, dans le cadre de la poursuite de la subvention du gaz butane, du sucre et de la farine.

Il est également question d’améliorer le ciblage des citoyens en situation de précarité et d’augmenter progressivement les aides directes qui leur sont accordées, a-t-il fait savoir, notant que dans le cadre du PLF2020, des allocations de 630 millions de dirhams (MDH) ont été consacrés aux veuves et 200 MDH aux personnes en situation de handicap.

D’autre part, le gouvernement a alloué près de 18 MMDH à la réduction des disparités spatiales et sociales, en ce qui concerne l’accès aux services sociaux de base, à la santé et à l’éducation, a-t-il poursuivi.

Dans ce sens, une attention particulière a été accordée à la généralisation de la couverture médicale, en consacrant 1,7 MMDH au Régime d’assistance médicale « RAMED », outre la mise en œuvre de la couverture médicale des travailleurs indépendants et l’assurance maladie obligatoire (AMO) pour les étudiants.

M. Benchaâboun a également indiqué qu’un montant de plus de 3,5 MMDH a été dédié, dans le cadre du PLF2020, au renforcement du soutien social à la scolarisation au profit des catégories vulnérables, particulièrement dans le monde rural.

En outre, la phase III de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) sera dotée d’une enveloppe budgétaire de 2,2 MMDH, conformément à la nouvelle orientation de ces programmes qui visent à lancer une nouvelle série d’initiatives génératrices de revenus et d’emplois en vue de réduire les disparités sociales et spatiales, a-t-il noté.

Le gouvernement va aussi poursuivre la mise en œuvre du Programme national de lutte contre les disparités sociales et spatiales, en y consacrant une enveloppe de 7,4 MMDH, tout en prenant toutes les mesures nécessaires pour améliorer son efficacité et ses résultats.

(Avec MAP)