PLF 2014 : Le budget du ministère de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique recule de 8.63%

Le budget du ministère de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, au titre du projet de loi de finances (PLF) 2014, s’élève à  1,4 milliard de dirhams (MMDH) contre environ 1,53 MMDH en 2013, soit un recul de 8,63 %.

Les dépenses d’investissement s’accaparent la part du lion de ce budget, avec un montant global alloué de 944,05 millions de dirhams (MDH), en baisse de 20% par rapport à 2013, tandis que les dépenses de fonctionnement s’élèvent à 459,93 MDH (+29%), selon le ministère de l’Economie et des finances.

Les dépenses de fonctionnement sont ventilées selon deux catégories. Les dépenses de « personnel », en hausse de 5,40% à 209,39 MDH, et celles accordées à la catégorie « matériel et dépenses diverses », dont le volume est passé de 171,6 MDH à 250,53MDH, soit une appréciation d’environ 46%.

Par ailleurs, les dépenses des services de l’Etat gérés de manière autonome (SEGMA), qui sont sous la tutelle dudit ministère, resteront inchangées à 50 MDH au titre du PLF 2014.

Le PLF 2014 met l’accent également sur l’investissement industriel et l’accélération de la mise en œuvre des stratégies sectorielles, dont l’accélération de réalisation du plan Emergence, et ce, à travers notamment le développement des Métiers Mondiaux du Maroc (MMM), le renforcement des Plateformes Industrielles intégrées et des Espaces d’Accueil de l’investissement, la qualification des ressources humaines et le développement de nouvelles filières industrielles, comme l’industrie de la Chimie et de la Parachimies et l’industrie pharmaceutique.