Pléthorique, l’administration ?

Le Maroc compte 540 000 fonctionnaires dans les administrations publiques et 140 000 dans les collectivités locales. Soit un total de 680 000 : un fonctionnaire pour 44 habitants.

Le Maroc compte 540 000 fonctionnaires dans les administrations publiques et 140 000 dans les collectivités locales. Soit un total de 680 000 : un fonctionnaire pour 44 habitants. La France compte environ 4,4 millions de fonctionnaires soit un fonctionnaire pour 14 habitants. En Grande-Bretagne, ce ratio est d’un fonctionnaire pour 11 habitants contre un pour 16 aux USA.
Selon les normes de l’OMS, les facultés de médecine doivent compter un professeur pour 1,8 à 3 étudiants. La faculté de médecine de Casablanca, pour ne citer qu’elle, compte 350 enseignants pour environ 3 100 étudiants, soit un enseignant pour 9 étudiants. Ce rapport se détériorera certainement avec les départs volontaires de certains professeurs.
Au vu de ces chiffres, peut-on raisonnablement continuer de dire que l’administration marocaine est pléthorique ? Le vrai mal de l’administration marocaine n’est-il pas plutôt la mauvaise répartition entre départements et entre régions ?