Plan de transformation : La Société Générale met les bouchées doubles

Les réalisations de la stratégie Avenir 2019-2022 en avance de 3 mois. Le «Phygital» comme nouveau cheval de bataille. Les agences Flagship et les unités mobiles entrent en action.

Lancé en janvier 2019, le programme Avenir 2019-2022 de la Société Générale Maroc donne déjà ses fruits. Doté d’une enveloppe de 700 millions de DH d’investissement, ce programme prévoyait la mise en place d’un nouveau modèle organisationnel sur 6 mois, avec la création d’un nouveau directoire à qui incombera la tâche de piloter, de manière collégiale, la stratégie de la SGM ; la création de 11 Services Units faisant office de filières centrales avec pour mission de contrôler et de mutualiser l’ensemble des filiales au Maroc ; la mise en place de 10 Business Units ainsi que 5 délégations régionales. Cette première phase a été concrétisée en 3 mois. Ahmed El Yacoubi, PDG de la SGM, a expliqué, à l’occasion de la cérémonie de présentation des résultats semestriels tenue à Casablanca le 27 septembre 2019, que «l’objectif de ce nouveau modèle opérationnel est de fluidifier davantage la prise de décision en renforçant la coopération entre les différentes entités du groupe, en mettant nos clients au centre de tous les processus». Pour sa part, François Marchal, DG de la SGM, a indiqué à ce propos que «la SGM continue de gagner des parts de marché, d’accorder toujours plus de crédits et d’asseoir la confiance de ses clients qui sollicitent leur banque pour d’autres produits. Nous essayons constamment de leur apporter le meilleur de ce que la SGM a à leur offrir». En effet, l’offre de services a été mise à jour, avec une refonte de l’offre monétique et le développement de produits nouveaux à destination des entreprises.

L’ère du Phygital

«La SGM a imaginé une nouvelle manière d’interagir avec ses clients. C’est le propos de nos nouvelles agences Flagship», annonce le PDG de la filiale marocaine du groupe financier français. Il s’agit d’une conjugaison du digital et du physique, incarnée par des agences bancaires de nouvelle génération, dont la première a ouvert ses portes au niveau du siège au boulevard Abdelmoumen à Casablanca. Cette dernière a été «réinventée et imaginée autour du concept d’innovation. Elle offre aux clients une expérience bancaire inédite au Maroc», poursuit M. El Yacoubi. Le modèle Flagship sera dupliqué sur une dizaine d’agences. Il comprend un espace accueil, des bornes de gestion de file d’attente, des espaces meeting, des zen zones, des espaces libre-services et des espaces privatifs pour les rendez-vous avec les conseillers. Pour maximiser la proximité, les conseillers-experts ont été équipés de postes nomades qui leur permettent de se déplacer chez les clients ou de les recevoir dans des espaces clientèle dédiés, conçus pour dialoguer en toute confidentialité. Par ailleurs, le plan de transformation de la SGM ne s’arrête pas là. La banque a mis en service ses unités mobiles qui font office d’agences nomades. Les véhicules ont été aménagés pour reproduire l’esprit d’une agence complète, connectée et dotée d’outils nécessaires à la délivrance des services d’information sur les offres de produits et services, les simulations personnalisées de crédits, la réalisation de transactions via l’espace libre-service intégré, etc. Petit plus : les unités mobiles sont équipées de plaques photovoltaïques, installées au niveau du toit, qui alimentent en énergie les différents terminaux et postes de travail.

Des résultats en hausse

Au terme du premier semestre de l’année en cours, la SGM a enregistré une progression de ses parts de marché tant en matière de ressources que d’engagements. A fin juin 2019, les dépôts ont progressé et l’activité de distribution de crédits a été soutenue, enregistrant une hausse de +8% en social par rapport à la même période de l’année précédente. La SGM a également poursuivi sa politique d’accompagnement des ménages dans la réalisation de leurs projets, et des entreprises dans leur développement en accentuant les synergies avec ses filiales. Par exemple, la dynamique insufflée à l’activité de bancassurance avec sa filiale La Marocaine Vie ont donné lieu à des productions d’épargne et de prévoyance en hausse respectivement de +8% et +5%. Sur le micro-crédit, Eqdom a enregistré une amélioration de la production nette de 22%, marquant une hausse de l’encours de +6%. La distribution de leasing avec Sogelease a, quant à elle, affiché une solide performance avec une croissance réalisée de 18% de la production et de 7,2% de l’encours. Pour sa part, le coût du risque a été maintenu à la baisse grâce à la gestion de la politique d’octroi et de recouvrement. Au global, le résultat net part groupe consolidé s’est établi à 610 MDH, affichant une hausse de 31,85% par rapport au niveau observé au 30 juin 2018. Ces performances confirment la bonne dynamique de croissance du groupe, qui continue de capitaliser sur son modèle universel. Asmae Hajjami, DG et membre du directoire de la SGM, s’attend à «des résultats particulièrement intéressants» au terme de l’exercice 2019.

Live 🔴Société générale Maroc présente sa stratégie de transformation et ses résultats du 1er semestre 2019.

Publiée par La Vie éco sur Vendredi 27 septembre 2019