Pêche : un nouveau système de pesage des captures en gestation

Objectifs : une meilleure maitrise des quantités et valorisation du produit. Sardines, maquereaux et sardinelles sont notamment ciblés.

« Dans le cadre du plan d’aménagement des petits pélagiques au niveau de l’Atlantique Sud, le ministère de l’agriculture et de la pêche maritime a confié à l’Office National des Pêches (ONP) la réalisation d’une étude pour la mise en place d’un nouveau système de pesage des captures déchargées par les navires RSW (Refrigerated Sea Water) », indique un communiqué du ministère.

Après avoir dressé l’état des lieux du mode actuel de déchargement, et effectué un benchmark auprès de certains ports internationaux où des techniques similaires de conservation sont utilisés, l’ONP a pu identifier une nouvelle solution mieux adaptée pour un pesage précis et moderne des captures déchargées par les navires RSW, précise la même source.

Ce système consiste à mettre en place des équipements dotés de mécanismes spécifiques, permettant une meilleure maîtrise des quantités de poisson déchargées ainsi qu’une identification plus précise des espèces ciblées par cette flotte.

Précisons que les navires RSW opèrent à partir du port de Dakhla et sont équipés d’un système de réfrigération à bord par eau de mer. Ils ciblent principalement les espèces pélagiques telles que la sardine, le maquereau et la sardinelle.