PayPal, le porte-monnaie virtuel peine à  percer au Maroc

PayPal permet de payer en ligne à  l’international sans fournir ses coordonnées bancaires et de transférer l’argent vers un autre compte PayPal. Seulement, au Maroc, la récupération du solde PayPal n’est possible que si l’on détient une carte Visa internationale.

Une année après son lancement officiel au Maroc (voir encadré), PayPal, service de la société éponyme filiale du géant américain Ebay, reste toujours un moyen de paiement méconnu et fort peu utilisé des internautes marocains, du moins ceux qui effectuent leurs achats sur le net de manière régulière. Pourtant, la demande est là comme en atteste le mouvement «On veut PayPal au Maroc» qui a été derrière la présence du spécialiste du paiement électronique sur la toile marocaine. Initié par de jeunes web-entrepreneurs marocains, le groupe a pu rassembler plus de 11 300 fans sur Facebook et a ainsi pu obtenir une réunion avec les responsables de l’Office des changes. Ce dernier, en la personne de son directeur Jaouad Hamri, avait adressé une lettre à PayPal et une circulaire à l’attention des banques (lettre n°2/16 du 15 juillet 2011) autorisant les personnes disposant d’un compte PayPal (ou auprès de structures similaires) d’ouvrir un compte en devises ou en dirhams convertibles auprès des banques marocaines.

Une limite de paiement de 100 dollars tant que la carte bancaire n’est pas authentifiée par le système

Fonctionnant selon le principe de porte-monnaie virtuel, le système permet ainsi à toute personne possédant un compte PayPal d’effectuer des paiements, d’envoyer et recevoir de l’argent un peu partout dans le monde, et de virer son solde vers son compte courant. L’innovation majeure apportée est que l’utilisateur n’a plus à fournir ses coordonnées bancaires, réduisant ainsi de manière significative la fraude liée à l’utilisation de sa carte bancaire sur Internet.

Au Maroc cependant, les fonctionnalités offertes par ce service sont très réduites. Abstraction faite des opérations de paiements et des transferts d’argent d’un compte PayPal à l’autre, les virements de solde vers un compte courant ne sont autorisés que sur une carte Visa international émise au Maroc ou vers un compte bancaire domicilié aux Etats-Unis. «Dans l’impossibilité pour un Marocain d’avoir un compte bancaire américain depuis les événements du 11 Septembre et vu les difficultés que peut rencontrer un particulier pour l’obtention d’une carte Visa internationale, l’un des seuls moyens pour pouvoir utiliser PayPal reste les cartes de paiement internet internationales proposées par les banques marocaines depuis peu», explique un des fondateurs du mouvement «On veut PayPal au Maroc». Seules ces cartes permettent d’avoir un compte PayPal marocain fonctionnel, à condition qu’il soit authentifié par le système.

Concrètement, PayPal vérifie la carte pour s’assurer qu’elle appartient bien à l’usager après l’ouverture d’un compte et la saisie des coordonnées bancaires. Un petit montant (1,95 dollar) est alors prélevé du compte et sera reversé automatiquement une fois cette opération de vérification terminée. Toutefois, il convient de retenir que c’est l’utilisateur qui doit initier cette action dès qu’il aura reçu son relevé bancaire en saisissant sur le site le code de quatre chiffres relatif à l’opération de débit effectuée. Dans le cas contraire, il pourra effectuer ses paiements mais sans dépasser la limite de 100 dollars. Attention cependant, seulement quelques banques fournissent un relevé détaillé sur lequel figure le code. «Limité dans son utilisation, PayPal ne représente toutefois pas une réelle alternative face aux cartes bancaires de paiement sur Internet», souligne Samira Gourroum, directrice développement de Maroc Télécommerce. D’autant plus que les volumes de l’activité e-commerce au Maroc sont encore faibles comparés aux autres activités monétiques et ne concernent qu’une frange réduite de la population. En attendant, le mouvement «On veut PayPal au Maroc» continue son engagement pour libéraliser davantage le secteur du paiement en ligne international au Maroc.