Pas d’internet, pas de MMS, Wana revient aux fondamentaux du mobile avec son Bayn GSM

La voix est la seule fonctionnalité disponible sur le produit. Le roaming n’est pas possible mais tout le pays est couvert. Plan tarifaire simplifié : 1 DH la minute.

Lancé il y a quelques semaines, la toute récente offre de Wana, le 3e opérateur de téléphonie mobile sous le nom de «Bayn GSM» arrive sur un marché foisonnant où le consommateur des télécoms a, parfois, du mal à s’orienter et même à faire ses emplettes. Pour comprendre la démarche de Wana corporation, il faut savoir que c’est un opérateur global puisqu’il peut présenter des offres, tout comme ses concurrents, aussi bien dans le fixe que dans le GSM et l’internet via la 3G, sachant qu’aujourd’hui il n’y a que Maroc Telecom qui est en mesure de faire des offres internet dans l’Adsl. De surcroît, le dernier-venu dans le paysage des télécoms est le seul à avoir une licence dans ce qu’on appelle la mobilité restreinte (la téléphonie fixe sans fil cantonnée dans des rayons de 35 km) et il a déjà une offre Bayn fixe qui compte 2,5 millions de clients depuis son lancement en mars 2007.

Mais l’offre qu’il vient de mettre sur le marché n’a rien à voir avec le fixe, même si elle en reprend le nom de marque. C’est de la téléphonie GSM comme les offres de ses concurrents et comme sa marque Inwi d’ailleurs. Sauf que là, il y a une offre tarifaire unique : 1 DH par minute.

Possibilité d’envoyer des SMS

Le produit couvre tout le Maroc sans restriction d’espace et on peut recevoir et émettre de là où on est, avec une recharge minimale d’un dirham tout comme on sait, à tout moment, le crédit qui reste puisque des SMS indiquent la consommation. Mais, il faut aussi savoir que sur Bayn GSM, il n’y a pas d’offres internet couplée ni la possibilité d’avoir le roaming et, donc, de l’utiliser à l’étranger.

Si le troisième opérateur a lancé un tel produit c’est dans l’esprit de son approche de ratisser large en s’attaquant à tous les segments. Autre caractéristique, si sur le nouveau produit Bayn GSM, l’envoi des Sms est tout à fait prévu, il n’y a pas de possibilité pour les MMS, même à l’intérieur du réseau. Du moins, pour la période du lancement. De fait, l’opérateur l’a bien compris, dans un marché où le taux de pénétration était de 113,6% à fin décembre 2011 déjà, beaucoup parmi les 36,5 millions de clients des trois opérateurs que compte le pays (milieu rural, artisans, personnes âgées, analphabètes), ne font usage de leur téléphone que pour les services voix et, plus sporadiquement les SMS. D’où une offre simplifiée avec un mobile aux fonctionnalités limitées en contrepartie d’un prix connu à l’avance et la possibilité de consulter son solde. Le B.A. Ba du mobile a assurément de beaux jours devant lui.