Parc auto de l’Etat : des cartes prépayées pour payer le carburant au lieu des vignettes

Chaque Carbucarte sera créditée du montant fixé par l’organisme bénéficiaire et utilisée pour un seul véhicule à  la fois.
La solution monétique entièrement conçue par la Banque populaire.

L a Société nationale des transports et de la logistique (SNTL), ex-Office national des transports (ONT), a depuis septembre 2008 mis à la disposition de sa clientèle composée essentiellement d’administrations, d’établissements et entreprises publics, un nouveau moyen de paiement pour l’achat de carburant : il s’appelle «Carbucarte». Il s’agit, en fait, d’une carte normale à bande magnétique, plafonnée selon la dotation avec saisie obligatoire d’un code PIN. Elle porte les logos de la SNTL et la Banque centrale populaire qui a conçu la solution informatique qui gérera tout le dispositif. Au dos de la carte sont inscrits le numéro d’immatriculation du véhicule et le nom du bénéficiaire (organisme, département, service…).
Ce nouveau système, plus moderne et permettant une meilleure rationalisation des dépenses en carburant, fonctionne de manière concomitante avec les fameuses vignettes toujours en vigueur dans l’espoir de les remplacer totalement. Cela dit, la SNTL n’a pas souhaité divulguer le nombre de cartes distribuées à ce jour.
Le paiement est forcément plus rapide et permet d’éviter les problèmes inhérents aux écritures sur les bons de carburant. La Carbucarte permet aussi au détenteur de consulter son solde au niveau des guichets automatiques de banque sans pour autant avoir la possibilité d’effectuer le moindre retrait.
Les négociations vont bon train à la fois avec les administrations et les organismes publics pour pousser à l’adoption de ce système qui dépend aussi de la bonne volonté des stations services de s’équiper de TPE et donc d’être affiliées au Centre monétique interbancaire (CMI).

Prix unitaire de 60 DH TTC
Les organismes utilisateurs doivent signer une convention avec la SNTL et payer à cette dernière le montant qui correspond à leur dotation annuelle en carburant. Le montant consommé sera défalqué de la dotation et ce, jusqu’à épuisement du solde de l’organisme bénéficiaire qui devra renouveler sa convention avec la SNTL et verser une nouvelle dotation.
Au 31 janvier de chaque année, la SNTL arrêtera la situation de chaque client et l’informera du report de son solde  sur l’exercice suivant.
Le prix unitaire de la Carbucarte s’élève à 60 DH TTC. Il est réglé dans un premier temps par n’importe quel moyen de paiement. Par la suite, le règlement sera effectué par prélèvement sur le premier plafond mensuel de la carte. La banque prélève de son côté des commissions pour les différents services rendus. Pour des commodités de gestion, les cartes d’un exercice donné doivent être commandées à la SNTL au plus tard le 20 novembre de l’exercice précédent. Elles sont livrées dans un délai de 10 jours ouvrables après la commande.