Papier : le portugais Portucel Soporcel consolide ses positions au Maroc

Le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 1.8 milliard de DH au Maroc en 2012. Pour sécuriser son approvisionnement en matières premières, il est en train de développer une plantation de 356 000 ha d’eucalyptus au Mozambique.

Décidément, la concurrence est rude sur le secteur du papier au Maroc. Depuis longtemps, ce dernier est partagé entre une poignée de géants internationaux et un dernier producteur local, Med Paper, filiale de CDG Développement, qui n’hésite d’ailleurs pas à monter au créneau pour fustiger les prix bas des produits importés qui affluent sur le marché. Sur les 500 000 tonnes consommées chaque année en moyenne, plus de 50% viennent en effet de l’étranger. Cette tendance pourrait bien s’accélérer avec l’offensive du portugais Portucel Soporcel, présent au Maroc depuis 2006. Leader européen de l’industrie papetière et n°6 mondial derrière International Paper, Domtar, Asia Pulp & Paper, Mondi et UPM, le groupe portugais a réalisé un chiffre d’affaires de 17 millions d’euros au Maroc en 2012, soit 1,8 milliard de DH. Cela représente bien sûr une petite goutte dans son chiffre d’affaires consolidé de 1,5 milliard d’euros. Mais l’appétit affiché pour le marché marocain lui permettra sans conteste d’améliorer cette contribution.

La marque Navigator constitue près des deux tiers de sa production

Outre la proximité géographique, le portugais jouit d’avantages certains pour s’imposer sur le marché marocain. Sa marque phare Navigator, de qualité premium, en est un. Comme toutes les marques du groupe, telles Inacopia, Target ou encore Pioneer, Navigator est fabriquée à partir de la pâte à papier issue de l’eucalyptus globulus, autre grand avantage du portugais car elle assure une excellente qualité au papier. Portucel Soporcel possède d’ailleurs 120 000 hectares de forêts plantées, dont 72% d’eucalyptus, qui assurent 25% du besoin en matières premières. L’entreprise, qui a ouvert les portes de ses installations à quelques titres de la presse marocaine, se fournit également auprès de producteurs privés. En 2012, elle a produit 1,6 million de tonnes de papier et 1,4 million de tonnes de pâte à papier. 62% de la production de papier est estampillée Navigator, marque qui pèse 45% des parts de marché du segment premium en Europe.
L’Afrique, Portucel Soporcel y pense sérieusement. Il a d’ailleurs entamé la réalisation d’un projet de plantation au Mozambique, ancienne colonie portugaise, où le groupe est autorisé à développer 356 000 ha.