Palmeraie développement lance une nouvelle tranche des Jardins de l’Atlas

La commercialisation a démarré début février. La nouvelle fournée comprend 442 pavillons et 400 villas de standing. Le projet s’étend sur 150 hectares et a nécessité un investissement de pas moins de 2,5 milliards DH.

Le groupe Palmeraie développement vient de lancer début février la commercialisation d’une nouvelle composante de son projet Les jardins de l’Atlas à Marrakech qui comporte déjà des appartements et villas regroupés dans des villages thématiques. La nouvelle fournée compte, au total, 842 unités dont 442 pavillons et 400 villas. Les premiers, d’une superficie moyenne comprise entre 115 et 157 mètres carrés et d’une consistance de 2  à 3 chambres démarrent à 1,3 million de DH. Quant aux 400 villas, elles sont construites sur des superficies allant de 218 à 368 m2, comptent 3 et 4 chambres à un prix qui démarre à 2,5 millions DH. Le projet des «Jardins de l’Atlas» est situé dans le prolongement de l’avenue Mohammed VI et s’étend sur une superficie globale de 150 hectares. Réalisé sur le modèle très en vogue actuellement des Resorts, le programme comprend une offre résidentielle composée de villas, pavillons et appartements. A cela s’ajoutent des équipements de proximité et fonctionnels notamment un golf 18 trous qui s’étend sur près de 75 hectares, deux hôtels de catégorie 5 étoiles de luxe d’une capacité globale de 1 000 lits, un village artisanal ainsi que des espaces de services et de loisirs (restaurants, crèches, centre commercial…).

La gestion locative comme argument marketing

Le projet des Jardins de l’Atlas, qui a nécessité un investissement total estimé par le groupe Palmeraie Développement à plus de 2,5 milliards de DH, porte la signature de l’urbaniste Frédéric Bekkas, auteur de nombreux projets à Dubaï, et de l’architecte Jean Baptiste Barian. Pour l’heure, aucune indication n’est fournie par le groupe sur le niveau des réservations pour la nouvelle tranche mais tout porte à croire, au vu des prix proposés, que les 442 pavillons et 400 villas trouveront rapidement preneur. Quant au concept de Resort, il figure en tête de liste des spécialités du groupe. En plus des Jardins de l’Atlas, huit autres projets, sur le même modèle, sont soit déjà réalisés soit en cours de réalisation, notamment à Marrakech, Casablanca, Mohammédia, Ouarzazate, Tétouan, Souiria et Dakhla.