Paiement sur Internet : les banques ont jusqu’au 31 mars pour passer à  la 3D Secure

Toute banque qui ne sera pas aux normes à  cette date sera automatiquement jugée responsable en cas de fraude n Cinq banques disposent déjà  de la technologie.

La généralisation du déploiement du protocole 3D Secure, système qui permet une authentification par code d’une transaction opérée sur internet, se fait encore attendre. Initialement fixée pour fin 2013, la date limite a été repoussée par le Centre monétique interbancaire (CMI) qui a finalement accordé un trimestre supplémentaire aux établissements retardataires. Les banques ont donc jusqu’au 31 mars pour se mettre à jour.
A l’heure actuelle, seulement 5 banques disposent de la technologie. Il s’agit du groupe Banque Populaire (BP), du Crédit Immobilier et Hôtelier (CIH), d’Attijariwafa bank (AWB), de la Société Générale Maroc (SGMA) et du Crédit du Maroc (CDM). Néanmoins, si la BP a effectivement déployé son système à 100%, ce n’est pas le cas des 4 autres banques. Le CMI nous apprend en effet que le déploiement du côté du CIH n’est pas finalisé. Il explique également qu’au CDM, les codes n’ont pas été distribués à l’ensemble des clients. Néanmoins, l’établissement assure que le service «e-secure» est opérationnel depuis avril 2012 et que les codes multimédia nécessaires pour les achats en ligne ont été envoyés à tous les clients. «Le Crédit du Maroc prévoit la généralisation du service à toutes ses cartes bancaires avant le 31 mars 2014», précise-t-on auprès de l’établissement. A la Société Générale, il y a des clients qui n’ont pas encore reçu leur code dédié à leurs achats sur internet. Enfin, du côté d’AWB, si les clients ont déjà reçu un formulaire à déposer auprès de leur agence pour vérifier le numéro de portable, les opérations réalisées sur internet se font toujours comme avant.
BMCE Bank a prévenu ses clients du lancement pour le 1er février

Code dédié à internet ou code unique et éphémère pour chaque opération sur internet, l’un ou l’autre relève du protocole 3D Secure. Pour les autres banques, la situation diffère de l’une à l’autre. Les clients de la BMCE ont ainsi reçu un courrier leur notifiant l’entrée en vigueur du système 3D Secure à compter du 1er février.

Le Crédit Agricole du Maroc et la BMCI sont en train de déployer le protocole, d’après le CMI. En revanche, du côté d’Al Barid Bank, aucune visibilité pour l’instant. Une chose est sûre : à compter du 1er avril, la responsabilité en cas d’opération frauduleuse, réalisée à l’insu du porteur de carte, bien sûr, sera désormais assumée par les banques, aux côtés des commerçants et des plateformes de paiement. C’est d’ailleurs là que réside tout l’intérêt du 3D Secure pour le consommateur.