Outsourcia renforce son capital

L’opérateur marocain de la relation client accueille AfricInvest dans son tour de table.

Youssef Chraibi  président de Outsourcia
Youssef Chraibi
président de Outsourcia

Fondée en 2003, Outsourcia, opérant dans les métiers de l’outsourcing et de la relation client, veut accélérer son développement. Pour cela, elle vient de conclure un «partenariat capitalistique» avec AfricInvest, dans le cadre de son fonds Maghreb Private Equity III. Cette prise de participation, dont le montant n’a pas été dévoilé, doit permettre à Outsourcia de mener à bien son projet de développement «Acquire & Migrate». Celui-ci vise essentiellement à étendre la présence géographique d’Outsourcia en Europe et en Afrique par une croissance externe. Déjà implanté en France, après l’acquisition d’As-com en 2010, l’outsourceur s’est également lancé en 2015 à la conquête de l’Afrique avec l’ouverture de deux sites à Madagascar et au Niger.

Sur l’ensemble de ses sites, le groupe emploie près de 900 personnes qui opèrent pour des acteurs internationaux tels que Carrefour, Editions Atlas, Pixmania, Wonderbox ou encore Showroom privé. De son côté, le fonds Maghreb Private Equity III, doté d’une enveloppe de quelque 116 millions d’euros, soit plus de 1,26 milliard de DH environ, n’en est pas à son coup d’essai au Maroc puisqu’il accompagne déjà des entreprises marocaines de renom telles que Valencia (jus) et San José Lopez (transport et logistique). AfricInvest, du groupe tunisien Integra Group, compte 13 autres fonds et un total de 1 milliard de dollars engagés dans 125 entreprises dans 24 pays africains. Citons notamment l’agence marocaine de communication et d’évènementiel Avant’Scène, Disty technologies, Platinum Power (énergie), Folly Fashion (Marwa), S2M ou encore Sicopa (olives).