ONCF : les chantiers structurants seront achevés d’ici la fin de l’année

Le montant global des investissements s’élève à 41 milliards de DH. Ces projets ont permis la création de 180 000 emplois pendant la phase de réalisation. Le chiffre d’affaires devrait s’élever à 3,88 milliards de DH et les investissements programmés totalisent 6,8 milliards.

La mobilisation est à son paroxysme à l’ONCF. L’achèvement de l’ensemble des projets structurants est prévu pour cette année 2018. C’est ce qu’a annoncé Abdelkader Amara, ministre de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau. Selon lui, «dès leur mise en exploitation, ces grands projets permettront d’améliorer l’offre ferroviaire et la qualité des services aux usagers, ainsi que de renforcer la sécurité et rapprocher les villes en réduisant les temps de parcours». D’après l’ONCF, les projets en cours ont atteint des taux d’avancement importants, soit 95% pour le triplement de la voie entre Kénitra et Casablanca, 86% pour la désaturation du carrefour ferroviaire de Casablanca, 85% pour le doublement complet de la ligne Casablanca-Marrakech, 95% pour la sécurisation des emprises ferroviaires, 96% pour la ligne à grande vitesse (LGV) Tanger-Casablanca et 74% pour la construction des cinq gares nouvelle génération qui accompagneront la LGV. Ces projets, dont le montant global d’investissements s’élève à 41 milliards de DH, ont mobilisé plus de 3000 entreprises marocaines; ce qui a permis de créer 180000 emplois pendant la phase de réalisation des travaux.

La gare de Rabat-Agdal pourra accueillir 30 millions de voyageurs par an

Les travaux de la gare de Rabat-Agdal devraient s’achever en juin prochain, soit un peu plus de deux ans après le premier coup de pioche. Ce chantier s’inscrit dans le cadre du projet de développement de la capitale Rabat «Ville des Lumières». D’une superficie de 22 000 m2, la nouvelle gare sera la plus grande d’Afrique. A l’horizon 2025, elle devrait accueillir 30 millions de voyageurs par an, contre 7 millions actuellement. A fin février dernier, le chantier était réalisé à hauteur de 70%. «Cette gare va donner un nouveau visage à la ville de Rabat. Le projet permettra de desservir aussi bien les lignes classiques que les

lignes à grande vitesse et de créer un espace de vie avec des hôtels, des boutiques, des allées marchandes…», a déclaré le ministre.
Sur le même ton, Mohamed Rabie Khlie, DG de l’ONCF, a estimé que «pour le secteur ferroviaire, l’année 2018 est une année charnière, dans la mesure où elle verra l’achèvement des grands projets structurants» et que «la gare de Rabat-Agdal est un échantillon de ces projets qui permettront d’améliorer considérablement la prestance et la régularité des trains». Reste à savoir si les retards des trains, dont souffrent quotidiennement les voyageurs, seront moins fréquents. Le DG de l’ONCF s’est, en tout cas, refusé de prendre tout engagement précis en ce sens.

Casa-Voyageurs sera livrée en juin

En ce qui concerne le chantier de la nouvelle gare de Casa-Voyageurs, celui-ci a également débuté en mars 2016 et devrait, à son tour, être achevé en juin prochain. L’ambition est de faire en sorte que la ville de Casablanca devienne un «hub financier international connecté et inclusif». La nouvelle gare couvrira une superficie d’environ 10 000 m2. D’ici à 2025, sa capacité d’accueil sera portée de 7 millions à 20 millions de voyageurs par an. A fin février, le taux d’avancement des travaux était de 80%.

D’une manière plus générale, les nouvelles gares abriteront des centres commerciaux offrant de multiples services, ainsi que des aménagements extérieurs «en harmonie avec leur environnement» : esplanades, espaces verts, parkings, stations de taxis… De même qu’elles seront équipées d’installations nécessaires à même de faciliter l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite et leur offrir des services adaptés à leurs besoins spécifiques : rampes d’accès aux parkings et aux passages souterrains, guichets spéciaux, sanitaires dédiés, etc.

Au titre de l’année 2018, l’office prévoit de dégager un chiffre d’affaires de 3,88 milliards de DH. Les investissements programmés avoisinent 6,8 milliards de DH, dont 1,4 milliard de DH pour le projet de la LGV et 5,4 milliards pour la poursuite de la modernisation du réseau existant.

Afin de s’enquérir de l’état d’avancement des projets, le ministre du transport a effectué, le 13 mars, en compagnie de Mohamed Rabie Khlie, directeur général de l’ONCF, une visite des chantiers de construction des gares de Rabat-Agdal et de Casa-voyageurs où il a présidé le conseil d’administration de l’office. Il a, par la suite, donné le coup d’envoi, à la gare de Casa-Port, de l’exposition itinérante sur les grands projets de l’ONCF. Cette exposition, qui se déroule du 14 au 23 mars, sera présentée successivement dans dizaine de gares ferroviaires, à travers le Royaume, à Casablanca, Rabat, Kénitra, Meknès, Fès, Tanger, Mohammédia et Marrakech.