Onapar, filiale immobilière d’Ona, se lance dans le moyen standing avec les Résidences Masurel

Création d’une filiale, baptisée Alizée, dédiée au moyen standing.
156 appartements pour le premier projet.
Superficie moyenne 100 mètres carrés et prix moyen 1,5 MDH.
Garantie décennale, isolation thermique et acoustique et respect des délais de livraison.

Onapar, filiale d’Ona spécialisée dans l’immobilier et le tourisme, diversifie ses activités. Elle vient de lancer une marque d’immobilier résidentiel de moyen standing baptisée «Alizée». La société qui s’est construite une réputation sur le marché du haut standing avec des projets tels que Bahia Golf Beach à Bouznika, les villas Basma et Hattan dans le complexe Amelkis à Marrakech ou encore le Cabo Negro Golf Beach à Tétouan, s’attaque ainsi à un segment inférieur «afin de répondre à la forte demande sur le résidentiel urbain, surtout à Casablanca», explique Adil Khayame, directeur Pôle services et commercial d’Onapar, qui souligne, toutefois, que le même niveau de qualité sera préservé. «Nous avons ajusté les surfaces et gardé les principales lignes directrices de notre stratégie de construction pour offrir un excellent rapport qualité/prix», assure-t-il.
La nouvelle gamme, qui cible une clientèle de quadragénaires à la recherche d’un cadre de vie agréable en milieu urbain, est basée sur sept valeurs qu’Onapar promet de respecter dans tous les projets immobiliers estampillés «Alizée». Ainsi, la filiale d’Ona promet à ses futurs clients une assurance garantie décennale pour l’étanchéité, l’isolation thermique et acoustique, la transparence des transactions commerciales et le respect des délais de livraison, le respect des normes environnementales et le parking avec titres fonciers pour les futurs résidents. Les deux autres garanties qui fondent la nouvelle marque sont la gestion de syndic par la filiale d’Onapar Prestalys et une superficie minimale garantie par pièce : 12 m2 pour les chambres d’enfants, 14 m2 pour la chambre des parents et 30 m2 pour le salon. «La marque Alizée a pour objectif de proposer des logements de moyen standing alignés sur les mêmes exigences de qualité, de créativité et de respect de l’environnement conçues par Onapar, opérateur spécialisé jusque-là dans le segment haut standing», ajoute M.Khayame

Les livraisons programmées pour le premier semestre 2012

Pour l’heure, le management de la filiale d’Ona ne fait aucune annonce sur le nombre de projets qui porteront la marque «Alizée». En revanche, le premier sera réalisé sur le site de l’ancienne usine de Masurel, à l’angle du bd. Yacoub El Mansour et de la rue Socrate, à Casablanca. Ce complexe, appelé «Les résidences Masurel», comptera 156 appartements, des commerces qui auront pignon sur rue et des espaces bureaux. Ces résidences qui seront formées de 4 blocs de 39 appartements chacun s’étendent sur une superficie de 13 000 m2. «Les travaux de terrassement et de viabilisation étant terminés, nous démarrerons la construction dans un mois. Les premières livraisons sont prévues pour le premier semestre 2012», indique le directeur commercial d’Onapar. Conçu sous forme d’un îlot fermé, le complexe comprendra 2 000 m2 d’espace vert à l’intérieur «pour créer un cadre de vie agréable pour les futurs résidents», souligne Onapar. 
En principe, il n’y a aucun souci quant à la commercialisation du projet. «Plusieurs réservations sont déjà enregistrées avant même le début des ventes», tient à préciser Adil Khayame. Selon lui, les superficies différeront d’un appartement à l’autre, mais la moyenne est de 100 m2 par logement. Quant aux prix, ils seront en moyenne de 1,5 million de DH par logement, soit 15 000 DH/m2.
Le management de la société assure avoir signé des partenariats avec plusieurs banques pour proposer des formules de financement appropriées à des taux d’intérêt réduits.