Nouvelle année record pour la monétique

Tous les indicateurs d’activité des cartes bancaires marocaines sont au vert. Les paiements en ligne opérés par carte bancaire étrangère affichent une légère baisse.

Les multiples actions entreprises par les différentes parties prenantes et visant à promouvoir le paiement par carte bancaire auprès des Marocains, en ligne ou chez les commerçants, notamment en équipant davantage de commerçants et en permettant toujours plus de paiements en ligne, semblent atteindre leur objectif puisque le bilan de l’année 2015 fait une nouvelle fois état d’une forte croissance de l’activité monétique. Les chiffres transmis par le Centre monétique interbancaire (CMI) qui, rappelons-le, gère la relation monétique avec les commerces et sert de plate-forme d’interopérabilité pour les retraits, le prouvent. Qu’il s’agisse des paiements auprès des commerçants, des paiements en ligne ou des retraits sur les guichets automatiques des banques (GAB), ces trois indicateurs sont en forte progression. La plus forte croissance est observée sur les paiements en ligne. Près de 2,47 millions de transactions ont été enregistrées pour un chiffre d’affaires de 1,33 milliard de DH (MMDH), soit des progressions respectives de 22,5% et 12,4% par rapport à l’année précédente. Le paiement en ligne se porte donc particulièrement bien, et ce, grâce aux paiements effectués par les cartes bancaires marocaines. Ces derniers ont en effet progressé de 22% en nombre de transactions, représentant 96% du total avec 2,37 millions d’opérations, et de 14,7% en chiffre d’affaires, soit 90% du chiffre d’affaires global. Du côté des paiements en ligne réalisés par carte bancaire étrangère, leur nombre est en très nette progression en 2015 (+37%), mais leur montant s’est infléchi de 5,6%, perdant 7,67 MDH de chiffre d’affaires.

Les retraits interbancaires sur GAB en progression de 6,8%

En revanche, les cartes bancaires étrangères ont enregistré une progression de leur activité de paiement chez les commerçants marocains. En effet, celle-ci a gagné 4,3% en nombre de transactions et un montant en progression de 3,3%, à 8,2 MMDH. De leur côté, les cartes bancaires marocaines ont réalisé 27,76 millions de paiements, soit près de 20% de plus qu’en 2014, pour un chiffre d’affaires de 14,7 MMDH, en progression de 13,6%.

Résultat, le nombre total de paiements auprès des commerçants a pour la première fois dépassé les 30 millions, avec près de 32,8 millions d’opérations contre près de 28 millions l’an passé (+17%) et un chiffre d’affaires qui est passé de 20,9 MMDH à 22,9 MMDH (+9,6%).

Notons enfin que les retraits interbancaires opérés sur les GAB, c’est-à-dire ceux réalisés chez une banque concurrente de celle du porteur de la carte, ont également vu leur activité progresser en 2015. Le nombre de transactions a en effet gagné 6,8%, atteignant 25,74 millions de retraits, pour un montant de 18,5 MMDH (+7,3%).