Nissan Qashqai se met à jour pour conserver son leadership

Outre le design, la version restylée dispose d’une panoplie de nouveaux équipements de sécurité.

L’engouement pour les véhicules SUV ne faiblit pas et les constructeurs automobiles surfent sur cette vague ! Parmi eux, le Groupe Nissan qui vient de restyler son best-seller Qashqai. Le Groupe Auto Hall, représentant exclusif de la marque au Maroc, vient de dévoiler cette deuxième version de la deuxième génération du SUV sortie en 2014.

A la fois familial et sportif, le nouveau Nissan Qashqai est plus large, plus long et plus bas que son grand frère. Une allure impressionnante et athlétique s’en dégage, allant de la grille V-motion au capot de style «coquille» et son profil sportif plein d’assurance. De nouvelles jantes en 17, 18 et 19 pouces au dessin original habillent les pneus. La face avant se démarque de l’ancien modèle par les feux de jour à LED en forme de boomerang qui entourent plus largement les phares. A l’arrière, on note les feux en relief et la signature lumineuse entièrement en LED. Autre nouveauté, la calandre à volets actifs peut interrompre le flux d’air passant dans le radiateur lorsque la vitesse augmente, en vue d’améliorer l’efficacité aérodynamique. Cela permet de réduire la traînée et d’optimiser l’économie de carburant, quelle que soit la destination. Autre axe d’amélioration, l’insonorisation. Des matériaux d’isolation de meilleure qualité ont été ajoutés, l’étanchéité des portes avant a été optimisée et la lunette arrière est désormais plus épaisse, faisant du Qashqai l’un des SUV les plus silencieux du marché.

A l’intérieur, son design est des plus ergonomiques, avec une nouvelle interface de son système multimédia NissanConnect. Mais surtout, le nouveau Qashqai offre plus de sécurité. En sus de la surveillance des angles morts, de l’aide au stationnement intelligent et de la caméra 360° viennent en effet s’ajouter la reconnaissance des piétons pour le freinage d’urgence en ville, l’alerte anticollision arrière en manœuvre mais, surtout, un système de conduite autonome baptisé ProPilot particulièrement sophistiqué pour la catégorie. Il est capable de contrôler la direction, l’accélération et le freinage.

Côté motorisations, pas de changement puisque les mêmes blocs efficaces de 1,5 ou 1,6 litre (110 ou 130 ch) sont reconduits, associés à la boîte de vitesses manuelle ou automatique. Quant aux prix, ils démarrent à partir de 229000 DH.