Nissan Motor débloque 170 MDH pour le site de Renault Tanger

Le constructeur nippon est engagé à  hauteur de 44% dans le projet
La maison mère, le groupe français Renault, a créé Renault Maroc Services pour le soutien logistique et fonctionnel de l’usine.

Crise financière ou pas, Renault-Nissan travaille d’arrache-pied sur son projet à Tanger Med. Nissan Motor Co, sa filiale japonaise, vient en effet de libérer l’intégralité du capital de démarrage de Nissan Manufacturing Tanger Méditerranée (NMTM), fixé à 15,1 millions d’euros (170 MDH). Cette opération intervient quelques semaines après que le groupe français a porté le capital de sa filiale Renault Tanger Méditerranée (RTM), installée dans la zone franche de Mellousa, de 1 à 21 millions d’euros (230 MDH).
Il faut rappeler que le constructeur nippon détient 44% dans le site tangérois et partage avec sa maison mère 90 % des achats et plusieurs plateformes de véhicules pour optimiser les synergies.

Un investissement cumulé de plus de 11 milliards   de DH à l’horizon 2015
S’étendant sur un terrain de 300 ha, l’unité produira, en vitesse de croisière, quelque 400000 véhicules dont des dérivés de la Logan pour la marque au losange et des modèles low cost pour Nissan. Avec une telle capacité de production, l’usine sera de loin la plus grande unité de construction automobile du pays et l’une des plus importantes du bassin méditerranéen.
RTM et NMTM, qui se partagent la maîtrise d’ouvrage de ce mégaprojet industriel, dont l’investissement cumulé devrait totaliser un milliard d’euros (soit plus de 11 milliards de DH) à l’horizon 2015 et créer 6000 emplois directs et 30 000 emplois indirects, sont appelées à être recapitalisées et à mettre en place des lignes d’endettement bancaires au fur et à mesure de l’avancée des travaux dont la première phase s’achève en 2010. D’ici là, auront été menés en parallèle et aux frais de l’Etat marocain et de l’Agence spéciale Tanger Méditerranée (TMSA), les études techniques, achevées depuis quelques semaines, la réalisation des infrastructures hors site et un accès privilégié à la ligne de chemin de fer. Par ailleurs, Renault-Nissan a enrichi le puzzle de son implantation à Tanger en créant Renault Maroc Services, une autre structure basée à Tanger et dédiée au soutien logistique et fonctionnel, telles les prestations d’assistance en matière financière, juridique, ressources humaines, démarches administratives et gestion de flotte, entre autres.