Naciri Développement livre la deuxième tranche de Casadiaa

Le promoteur est en avance sur son calendrier initial n 70% des 39 villas de cette phase sont vendues. La réalisation de la troisième tranche sera entamée fin 2016.

La deuxième tranche du complexe immobilier Casadiaa, réalisé par Naciri Développement à Bouskoura, vient d’être finalisée. Une fois n’est pas coutume, le développeur est en avance sur son calendrier initial. L’achèvement de cette deuxième phase n’était en effet prévu que pour fin 2015. Dans la foulée, l’entreprise a commencé ces derniers jours à remettre les clés aux nouveaux propriétaires. 70% des 39 villas de cette deuxième phase réalisée sur 7 hectares ont trouvé preneur sachant que la commercialisation a été entamée il y a deux ans. Dans un marché de l’immobilier difficile, Omar Naciri, promoteur de Casadiaa, assure être parvenu à maintenir le même rythme de commercialisation que sur la première tranche portant sur 61 villas écoulées entre 2009 et 2012. 

Les villas les plus demandées ont une superficie de 850 m2

Naciri Développement a introduit quelques ajouts et améliorations dans ses nouveaux produits, tels que des revêtements revus pour les salles de bains, un matériau très avancé pour les sanitaires, la généralisation de l’éclairage aux lampes LED, mises en place d’ailleurs aussi au niveau des espaces communs de la deuxième tranche.

Plus que cela, le promoteur s’est assuré de coller à la demande en misant sur les produits qui se sont le mieux vendus au niveau de la première tranche. Le promoteur a ainsi mis le paquet sur son produit star, la villa «Aube», d’une superficie de 850 m2, dont 320 m2 habitables (l’offre va de 800 à 2 000 m2 incluant piscine, jardin privatif, cave…) appréciée surtout pour ses 4 chambres et 3 salles de bains. «La plupart des clients, qu’ils aient ou non des enfants,  sont attirés par les produits offrant le plus de chambres», constate M. Naciri. Les acheteurs au niveau de Casadiaa restent en priorité des casablancais dans la quarantaine, chefs d’entreprises, cadres supérieurs ou exerçant des professions libérales, et dans une moindre mesure des cadres expatriés ou des retraités, ces derniers appréciant particulièrement la conception en plain-pied (toutes les pièces au même niveau), principal argument mis en avant par le promoteur pour différencier son programme.

La troisième phase portant sur 39 villas devrait être entamée fin 2016 selon les plans actuels du promoteur pour être livrée deux ans après. Avec les trois premières tranches totalisant 138 villas, Naciri Développement n’en sera qu’à un peu plus de la moitié de son projet. A terme, Casadiaa doit intégrer 246 villas réparties sur six tranches sur une superficie de 40 hectares, le tout pour un investissement de plus d’un milliard de DH.