Morocco Mall ouvre ses portes le 5 décembre à  Casablanca

4 ans de travaux, 2 milliards de DH d’investissement et 5 000 emplois directs créés. 600 personnes impliquées chaque jour dans l’opération. 350 enseignes de luxe et prêts-à -porter, cinéma, fontaine musicale, aquarium, parc de jeux, patinoire… un espace de vie plus qu’un centre commercial.

Lundi 5 décembre, soit quatre ans après le lancement du projet, le Morocco Mall ouvre enfin ses portes au grand public, en ligne avec le calendrier initialement annoncé. Fruit d’un partenariat entre le groupe marocain Aksal et Nesk Invest pour ce temple du shopping et du loisir qui accumule les records et qui se classe d’ores et déjà parmi les 5 plus grands au monde de sa catégorie : 350 enseignes commerciales, espaces de loisirs, restauration, divertissement. Bref, bien plus qu’un centre commercial, un espace à vivre, une expérience.
Rétrospectivement, nous dit-on lors de cette rencontre avec la presse organisée le mardi 29 novembre, lorsque l’idée a jailli dans les esprits de ses promoteurs, d’aucuns l’auraient qualifiée d’utopie. Mais dans tous les cas, il s’agissait d’une gageure.

Une académie pour former les profils maison

A preuve, lorsque Salwa Akhannouch, présidente fondatrice d’Aksal, s’est adressée à l’architecte pour qu’il réalise ce mall face à l’Océan atlantique, ce dernier, selon ses dires, la regarda avec étonnement, l’air éberlué, pour finalement lui demander si elle songeait bien à ce qu’elle venait de lui présenter. «Construis-moi ce rêve !», lui rétorqua-t-elle.
A force de ténacité, les groupes Aksal et Nesk Invest viennent de gagner leur pari. Le Morocco Mall est fin prêt pour son ouverture au public. Maintenant, il convient de lui assurer sa vitesse de croisière.
Pour ce faire, ils n’ont pas lésiné sur les moyens, tant financiers qu’humains (voir encadré). Ainsi, ce vaste complexe n’est pas seulement un temple de la consommation qui a nécessité un investissement de 2 milliards de DH, il est également une locomotive économique doublée d’une formidable vitrine pour le pays. En effet, 5 000 emplois directs et 21 000 indirects sont concernés. Une Académie formant à divers profils professionnels a été créée. Des enseignes locales et internationales attireront le chaland, lequel ne sera pas uniquement local, puisque en tant que «hub économique et touristique», Casablanca est appelée à accueillir une clientèle étrangère. Par ailleurs, vu la qualité des enseignes présentes et la palette de prestations proposées, les nationaux qui avaient l’habitude d’aller faire leur shopping dans les capitales étrangères trouveront leur plaisir ici, avec des tarifs quasi similaires, une qualité identique et surtout une animation globale épisodique et constante ; bref nullement monotone.
C’est en effet primordial, car la capitale économique a vu, par le passé , émerger des projets qui ont subi un échec relatif suite à une mauvaise gestion globale. C’est pourquoi le staff dirigeant du Morocco Mall entend bien miser sur ce volet «animation» afin que la clientèle déambule dans des espaces qui sont en fait de véritables lieux de vie. Promotions, soldes, animations lors des fêtes… n’auront de cesse. Bien avant cela, la confiance était au rendez-vous, puisque des enseignes de renom ont osé franchir le cap en investissant dans des superficies importantes, parmi lesquelles on peut citer Les Galeries Lafayette, la FNAC, Dior, Louis Vuitton, Fendi, Gucci… D’ailleurs, on peut user de superlatifs à maints égards, puisque la superbe façade des Galeries Lafayette -qui signe sa première implantation en Afrique- va faire son entrée dans le «Guinness des records»,  et espace Louis Vuitton est le plus grand d’Afrique…sans oublier d’autres prouesses comme l’arrivée de la FNAC.

Une Mdina et 14 000 m2 de jardins

Au-delà des enseignes de shopping, des surprises attendent le visiteur : Aventure Land, un parc d’attraction de plus de 5 000 m2, 500 000 familles sont attendues chaque année. Une patinoire de 700 m2 constitue la composante essentielle du parc. Puis vient l’aquarium : de forme cylindrique, il fait 13,4 m de diamètre pour 9,3 m de hauteur et contient 1 million de litres d’eau de mer d’une température variant de 24 à 26°. Il est classé 3e au monde après ceux de Washington et Berlin. Il comprend 3 750 genres de coraux ainsi que 37 espèces de poisson.
Autre attraction phare, la fontaine musicale. Sur une superficie de 6000 m2, avec 210 m de long et jusqu’à 42,5 m de large, elle figure au 3e rang mondial en la matière, après celles de Las Vegas et Dubaï. 500 m de granit noir sur 5 cm d’épaisseur l’entourent afin de la mettre en valeur. 282 jets d’eau  peuvent jaillir jusqu’à 60 m de hauteur et seront animés au rythme de la musique. 756 spots éclaireront un spectacle aquatique de 4 minutes toutes les 20 minutes, le soir. N’oublions pas également la Mdina : désireux de rendre hommage à la diversité du patrimoine culturel, le Morocco Mall a reconstitué un véritable souk dans l’enceinte du mall, avec la présence de plus de 48 artisans triés sur le volet. Une occasion inédite pour les visiteurs de découvrir une vaste sélection de produits artisanaux représentatifs d’un savoir-faire traditionnel à travers trois espaces distinctifs qui réinterprètent les univers marrakchi, fassi et amazigh.
Les amateurs de spectacle seront également servis. Au sein du Morocco Mall se trouve la plus grande salle de cinéma Imax 3D d’Afrique. 365 places assises –dont 8 pour les personnes à mobilité réduite-  et un écran géant qui fait 22 m de longueur sur 12 de hauteur. Autant dire que l’on est dans le film, emporté par l’image et le son. Enfin et dans un esprit de développement durable, les équipes du complexe ont tenu à rendre hommage à dame nature. Hormis le panorama océanique saisissant, un vaste espace extérieur est prévu. Là,  on peut déambuler dans un cadre verdoyant, le long d’allées spécialement aménagées pour les promenades. 14 000 m2 de jardins sur la corniche dont 600 m linéaires en front de mer avec 3 zones thématiques, un labyrinthe végétal à l’entrée et près de l’Imax, un tapis de fleurs entourant la fontaine musicale et un amphithéâtre végétal pour profiter du spectacle. L’expression d’un mariage réussi entre le béton et la verdure, où le premier ne dépareille pas face à la luxuriance de la deuxième. Donc, dès lundi 5 décembre, rendez-vous au Morocco Mall où l’on pourra déambuler dans des zones compartimentées par étages mais  qui s’adressent à une mixité sociale (autre singularité et pari gagné). On y vient par curiosité, on y passe la journée et on y reviendra certainement.