Monétique : les Marocains prennent goût au contactless

• Le ratio d’usage du paiement sans contact est passé de 9,2% à 32,5%.
• Le montant global des transactions réalisées par les sites marchands et sites affiliés au CMI s’est propulsé à 5,7 milliards de DH, en hausse de 30,5%.
• Les réalisations globales de l’activité monétique ont atteint près de 326 millions d’opérations pour un montant global de 275 milliards de DH.

Le contactless est de plus en plus adopté depuis l’avènement de la crise sanitaire et le changement des habitudes de paiement des consommateurs. Le ratio contactless a atteint sur les 9 premiers mois de cette année un taux de 32,5% en nombre et de 15,7% en montant, alors qu’à la même période de l’année précédente il était à peine de 9,2% et 3,7% respectivement. C’est dire que les règlements alternatifs au cash se sont fortement améliorés. Le montant global des transactions réalisées par les sites marchands et sites affiliés au CMI, par cartes bancaires, marocaines et étrangères, s’est propulsé à 5,7 milliards de DH, en hausse de 30,5% par rapport à fin septembre 2020. Ce qui correspond à pas moins de 15 millions d’opérations, soit un saut de 48,4%.

Naturellement, l’activité reste très fortement dominée par les cartes marocaines à hauteur de 96,2% en nombre de transactions et de 94,4% en montant. D’ailleurs, l’activité des paiements en ligne des cartes marocaines s’est hissée de 48% à 14,3 millions de transactions sur la période d’observation. En montant, l’activité a totalisé 5,3 milliards de DH, enregistrant une croissance de 30%. De leur côté, les transactions réalisées par les cartes étrangères ont atteint 319,3 MDH à fin septembre, en progression de 41,4% à la même période en 2020. En nombre, ce sont 559 000 transactions qui ont été effectuées sur la période, en augmentation de 58,4%.

Les commerçants et eMarchands affiliés au CMI ont enregistré 81,1 millions d’opérations de paiement, par cartes bancaires marocaines et étrangères, pour un montant global de 33,3 milliards de DH, en progression de 32,8% en nombre d’opérations et de 23,2% en montant. Dans ce cadre, la grande distribution continue d’accaparer le gros des paiements avec une part de marché de 25,2%, suivie de l’habillement avec 10,6% et les hôtels avec 7,2%. Le reste est réparti entre les stations, les restaurants, la santé et autres.

De manière globale, les réalisations globales de l’activité monétique, comprenant les opérations de retrait d’espèces sur le réseau des guichets automatiques, les opérations de paiement auprès des commerçants et eMarchands, les opérations de paiement sur les GAB et les opérations de Cash Advance, par cartes bancaires, marocaines et étrangères, au Maroc, ont atteint durant la période des 9 premiers mois 2021 près de 326 millions d’opérations pour un montant global de 275 milliards de DH. L’activité est donc en progression de 19,1% en nombre d’opérations et de +16,7% en montant par rapport à la même période de l’année 2020. Par type d’opérations, les retraits ont atteint 235,1 milliards de DH, en progression de +15,6%.

Pour leur part, les opérations de paiements par cartes marocaines auprès des commerçants et eMarchands affiliés au CMI ont cumulé 76,5 millions d’opérations pour un montant de 29,1 milliards de DH, en progression de +33,9% en nombre d’opérations et de +27,7% en montant. En revanche, l’activité paiement sur GAB pour le paiement des factures, des taxes et l’achat des recharges Télécom a baissé de 16,8% à 227,5 MDH et 17,5% à 1,3 million d’opérations. Par ailleurs, les cartes marocaines à validité internationale ont réalisé 9,1 millions d’opérations en devises à l’étranger ou sur des sites marchands étrangers, retraits et paiements, pour un montant global de 3,8 milliards de DH, en progression de +22% en nombre d’opérations et de 18% en montant par rapport à la même période de l’année 2020.

Les banques lèvent le pied sur l’extension du réseau GAB

L’ouverture du réseau des guichets automatiques bancaires va au ralenti ces dernières années. Durant les 9 premiers mois de 2021, seulement 97 nouveaux GAB ont été installés, permettant au réseau d’atteindre 7 831, en croissance de 1,3% par rapport à fin 2020. Le réseau existant a réalisé 243,4 millions de retraits effectués par les cartes bancaires marocaines et étrangères, en progression de 15,4%, pour un montant global de 241,5 milliards de DH, en progression de +15,9%. Ce qui représente une activité mensuelle moyenne de 4 073 opérations de retrait pour un montant global de 4 MDH pour chaque GAB.

Du reste, les villes les mieux équipées sont Casablanca avec 1 539 GAB, Marrakech avec 652 GAB, Rabat avec 644, Tanger avec 466, Agadir avec 412 et Fès avec 391.