MOHAMED HOUBACHI : Une croissance à  un seul chiffre, pour la première fois depuis des années !

L’industrie pharmaceutique n’a pas échappé à la crise. Et l’on peut dire que c’est la première fois, depuis des années, qu’on enregistre une croissance à un chiffre contre 10 à 12 % habituellement. A fin septembre, et ce sont les derniers chiffres du secteur, la croissance est de l’ordre de 6 % seulement. Ceci est surtout dû à la baisse du pouvoir d’achat. Par ailleurs, il faut signaler qu’en 2009 les ménages marocains ont dû faire face à plusieurs dépenses qui se sont concentrées entre juillet et septembre. Résultat : on ne s’attend pas à une reprise de la demande avant la fin de l’année. Cela dit, tous les laboratoires pharmaceutiques n’ont pas été touchés de la même manière. Pour les producteurs de produits traitant les pathologies lourdes, l’activité s’est maintenue. En revanche, pour l’ambulatoire, on risque de ne pas avoir d’amélioration. En 2010, il y aura une sortie de crise, mais son impact sur les laboratoires dépendra de leurs catalogues de médicaments.