Mobilité urbaine : Le tramway de Casablanca aura dix ans et des kilomètres en plus sous peu !

100 millions de passagers ont emprunté le tramway depuis sa mise en service, avec une moyenne de 140 000 par jour.

Le 12/12/2012, c’était le lancement de la mise en service du tramway de Casablanca. Le 12/12/2022, on sera dans la décennie. Avec deux nouvelles lignes en chantier les travaux avancent.

Ce n’est pas encore le décongestionnement total au niveau du centre-ville de Casablanca, mais le processus va bon train. Le chantier des deux nouvelles lignes du tramway avance à pas sûrs. Certes, pas au même rythme selon les tronçons, mais sur certains on voit à l’œil nu une mobilisation qui ne trompe pas.
En effet, il suffit de faire un tour du côté de certaines artères pour se rendre à l’évidence que la circulation se fluidifie au fur et à mesure pour les habitants de la métropole. Exemple? Pas loin du rond-point Mers Sultan, la mobilité a repris ses droits sur l’avenue Allal El Fassi. En avançant sur Rahal Meskini, c’est la reprise partielle vers la Place de la Victoire où l’on s’active pour finir le chantier dans les plus brefs délais, nous dit un technicien qui mobilise ses troupes sur place. Même état d’esprit dans les parages du boulevard Mohamed Smiha, jouxtant Derb Omar, en direction de l’Avenue des FAR, en passant par l’intersection avec l’Avenue Mohammed V. Les lignes sont bel et bien sorties de terre. Les travaux sous terre étant déjà réalisés. Il ne s’agit là que de quelques repères, mais ô combien centraux et qui indiquent une dynamique quant au rythme des réalisations. Surtout, et ce n’est certainement pas un hasard, que cette accélération intervient à quelques semaines de la première décennie du tramway casablancais. On doit s’en rappeler encore. Le coup d’envoi effectif eut lieu un certain 12 décembre 2012. Un changement majeur dans la mobilité urbaine dans la capitale économique. Depuis, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts. Et le tramway fait partie du quotidien des Casablancaises et des Casablancais. La preuve par les chiffres.

Ça bouge !

Selon les toutes récentes statistiques, ce sont pas moins de 100 millions de passagers qui ont emprunté le tramway depuis sa mise en service, avec une moyenne de 140 000 par jour et plus de 8 millions de kilomètres traversés.
Or, les travaux en cours devront démultiplier ces chiffres dans quelques semaines, voire quelques mois. Puisque ce sont plusieurs sites de la métropole, notamment périphériques, qui vont s’additionner à un maillage général de la ville dans son ensemble, notamment quand on pense aux boulevards Mohammed VI et Oulad Ziane, et même au-delà vers Al Qods ou Driss El Harti.
Grosso modo, le taux d’avancement des travaux, pour les lignes T3 et T4 frôlerait les 70%. Et dans certains tronçons, on serait à plus de 75%, avec 22 kilomètres posés sur les 26 prévus, apprend-on auprès de Casa Transport. Et le réaménagement en cours de certains trottoirs est indicateur de l’avancement des travaux. Le ouf de soulagement n’est peut-être pas pour demain, mais on entrevoit le bout du tunnel !