Mobilia porte son capital de 10 à  15 MDH

Ces nouvelles ressources servent à financer le plan de développement

Le distributeur de mobilier en kit compte ouvrir 4 nouveaux magasins
d’ici à la fin de l’année.

Mobilia poursuit son ambitieux plan de développement. Elle vient de porter son capital de 10 MDH à 15 MDH. Ces ressources sont destinées à améliorer la structure du bilan de l’entreprise et à accompagner le développement d’une enseigne maintenant bien implantée.
En effet, depuis le premier magasin casablancais, s’étendant sur une superficie de 500 m2, les ouvertures se sont multipliées. La société compte aujourd’hui 17 points de vente répartis sur les principales villes du pays. Quatre nouvelles ouvertures viendront, d’ici à la fin de l’année, étoffer le réseau.
Mobilia semble ainsi surfer sur la vague du meuble en kit qui s’est frayé une place de choix au sein des habitudes d’ameublement des foyers marocains, notamment les jeunes couples soucieux de rapidité de livraison, de fiabilité et d’un bon rapport qualité/prix.

La concurrence érode la marge nette
Son chiffre d’affaires approche 110 MDH en 2004 contre 84 MDH un an auparavant, et la croissance organique est des plus encourageantes. Mais les efforts d’investissement ininterrompus érodent encore (amortissements et charges financières obligent) la marge nette bénéficiaire qui ne dépasse pas 2,1 % en 2004 pour un résultat net de 2,3 MDH.
Un tassement des marges qui résulte également d’une exacerbation de la concurrence sur ce créneau. Outre le précurseur du business au Maroc, Kitéa, plusieurs entités comme Kit Express (lancée par des entrepreneurs irakiens), ont vu le jour et confortent au fil des mois leurs positions. Ce qui crée une forte pression sur les prix et oblige les intervenants à innover pour fidéliser la clientèle.
L’adoption en 2004 par Mobilia de la carte de crédit privative Kenzi, émise par la société de crédit Salafin, et en partenariat avec plusieurs autres enseignes de consommation, s’inscrit dans cette stratégie de conquête de parts de marché