Mini dévoile son nouveau roadster

La famille Mini s’enrichit d’un 6e modèle. Premier véhicule premium de son segment. Trois versions avec un tarif qui débute à  315 000 DH.

Pour celles et ceux qui souhaitent éprouver les plaisirs d’une conduite sportive et «fun» à la fois, le nouveau Mini roadster est tout indiqué.

Bénéficiant d’un lancement simultané au Maroc et en Europe, Smeia, l’importateur exclusif, cible la jeunesse dorée avide de sensations uniques et des nostalgiques de la marque britannique.

Ce roadster tout droit sorti de l’usine d’Oxford est le 6e modèle de la famille Mini. Malgré sa taille, il est répertorié au sein du segment «premium» et peut se targuer d’être non seulement le premier biplace décapotable de la marque mais également le premier véhicule «premium» de son segment. Sportif, aventureux, irrésistible, agile, aérodynamique, minimaliste, tels sont ses qualificatifs. A l’instar des autres modèles Mini, le client peut personnaliser à souhait son véhicule. On appréciera particulièrement le fait qu’on se trouve en face d’un vrai biplace, ce qui permet de dégager un volume de coffre intéressant (240 l, plus une trappe à skis) ; son aileron arrière qui se déploie automatiquement au delà de 80 km/h afin d’optimiser l’aérodynamisme en augmentant de 40 kg le poids de l’auto (gain de stabilité) ; ses arceaux de sécurité esthétiques et la richesse de ses équipements high-tech et vintage à la fois.

En revanche, on regrettera la pléthore d’options onéreuses. Par exemple, la capote en toile est semi manuelle de série, alors qu’il faut débourser 15 000 DH en sus pour l’avoir en mode automatique. Trois motorisations essence sont commercialisées localement, lesquelles développent 122 ch, 184 ch et 211 ch pour une consommation en cycle mixte respectivement de 5,7l, 6 l et 7,3 l au 100 km/h.
Quant aux tarifs, ils débutent à 315 000 DH (version Salt) pour atteindre 460 000 DH sur la version Chili, en passant à 363 000 DH (modèle Pepper). Notons que Smeia vend près de 250 unités par an de la famille Mini.