Massimo Dutti ouvre à  Casa

A compter du 8 septembre, la griffe propose des vêtements de luxe selon un rapport qualité/prix compétitif
La collection sera renouvelée régulièrement : jusqu’à  5 arrivages par semaine.

L’enseigne Massimo Dutti, propriété du groupe espagnol Inditex, qui compte également dans son portefeuille les marques Zara, Pull&Bear et Bershka, plante son étendard à  Casablanca sur le boulevard Massira Al Khadra. La boutique o๠seront commercialisés différents articles de mode pour femmes et hommes (vêtements, accessoires, parfums…) sur une superficie de 1 300 m2 ouvrira ses portes le 8 septembre. Cette nouvelle franchise est à  l’actif du groupe Aksal, partenaire local du groupe espagnol, qui détient déjà  sur la place les enseignes Zara et La Senza.

En termes de positionnement, Massimo Dutti se place un cran au-dessus de Zara. Il sera possible d’y acheter un chemisier de femme à  390 DH, une jupe à  550 DH et une veste femme à  1 250 DH. Pour les hommes, le pantalon sera affiché à  environ 690 DH, un costume à  2 950 DH et une chemise sport à  390 DH. 14 conseillers de ventes seront sur place pour assister le choix des clients, supervisés par deux managers. Sachant que le cÅ“ur de cible est souvent très pris par les activités professionnelles, la boutique sera ouverte même le dimanche pour faciliter les achats en toute tranquillité. Dans le même souci de coller au désir de la clientèle et suivre la tendance, les collections seront renouvelées régulièrement à  raison de cinq arrivages par semaine.

2 000 visiteurs par jour sont attendus
Une autre spécificité de la marque réside dans le sur-mesure. C’est ainsi que les hommes ont la possibilité de commander leurs vêtements en fonction des tissus et des coupes, des vêtements qui seront traités en Espagne dans les quinze jours.
Pour Massimo Dutti, la capitale économique n’est qu’une première étape. D’autres boutiques sont prévues à  Marrakech et Rabat. Détenteur d’une master franchise, le groupe Aksal est en droit d’accorder les droits d’exploitation de l’enseigne à  d’autres opérateurs. Ce qui lui permettra de toucher l’essentiel des grandes villes, évidemment en fonction du niveau de la demande potentielle.
Pour le moment, le magasin casablancais table sur le même taux de fréquentation que Zara, qui reçoit 2 000 visiteurs par jour, dont la moitié sort avec une emplette.