Marwa ouvre deux magasins à  Perpignan et porte à  sept le nombre de ses franchisés à  l’étranger

L’enseigne marocaine compte aujourd’hui un réseau de sept franchisés en France, en Espagne et en Arabie Saoudite.
Elle ambitionne de s’implanter en Chine et vise au moins 60 points de vente, au Maroc et à  l’étranger.
D’autres pays européens et la Turquie sont aussi visés.

Le Maroc ne fait pas qu’importer des enseignes étrangères. Les opérateurs fournissent également de gros efforts pour diffuser leur concept au niveau international. C’est le cas de Marwa, enseigne de prêt-à-porter féminin qui va implanter deux magasins à Perpignan (sud de la France). Le premier, destiné à l’habillement, sera ouvert ces jours-ci. Karim Tazi, PDG de la société, est d’ailleurs sur place pour superviser l’opération. Et pour la première fois, l’enseigne marocaine teste un nouveau concept : Marwa Accessoires. L’ouverture doit se faire avant la fin de l’année 2010. Avec ces deux nouveaux points de vente, le réseau de franchisés de Marwa comptera sept boutiques à l’étranger, dont deux en France, un en Espagne et quatre en Arabie Saoudite. Et ce n’est pas tout puisque cette enseigne créée en 2004 est en discussion pour de nouvelles implantations en Europe, en Turquie et même en Chine. Le franchisé chinois doit venir incessamment au Maroc. L’extension de la franchise en Espagne était à l’ordre du jour, mais elle a été reportée à une date ultérieure en raison de la crise dont souffre le pays.

Des collections identiques dans tous les pays, avec des ajustements selon les spécificités

Le développement de la franchise Marwa à l’étranger se fait suite à des tests marketing menés dans les divers pays cibles. Ce qui permet, explique Karim Tazi, d’opérer quelques petits ajustements de l’offre notamment au niveau des couleurs. C’est le cas des points de vente à Ryad où les articles en noir ne sont pas exposés. Mais il faut préciser que les collections vendues dans les franchises sont identiques aux collections commercialisées sur le marché marocain.
Outre le développement de l’enseigne à l’international, des ouvertures locales sont en cours. En effet, avant la fin 2010, la chaîne de distribution comptera deux nouveaux magasins à Casablanca dans le quartier du Maârif et un Rabat sur le boulevard Mohammed V, ce qui portera le nombre total à 32. Et l’ambition de Karim Tazi est de porter, sur les quatre prochaines années, le réseau à 60 ou 80 magasins aussi bien à l’étranger qu’au Maroc. Le développement rapide du réseau s’inscrit dans une stratégie de rationalisation des dépenses dans la mesure où il permettra à l’enseigne de mieux négocier l’achat de ses matières premières.