Maroc Telecom : 74 millions de clients et un CA de 17,78 MMDH

Le Conseil de Surveillance de Maroc Telecom a décidé, lors de sa dernière réunion, de reconduire pour deux exercices supplémentaires, jusqu’au 1er mars 2023, le mandat de Abdeslam Ahizoune en qualité de Président du Directoire du groupe. L’opérateur compte actuellement près de 74 millions de clients. Son chiffre d’affaires consolidé s’établit à 17,78 MMDH.

« Le Conseil de Surveillance, réuni le jeudi 18 février 2021, a pris acte de l’expiration du mandat des membres du Directoire au 1er mars 2021 et a décidé de reconduire, pour deux (2) exercices supplémentaires, soit jusqu’au 1er mars 2023, le mandat de Monsieur Abdeslam Ahizoune en qualité de Président du Directoire et Messieurs Brahim Boudaoud, Hassan Rachad, François Vitte et Abdelkader Maamar en qualité de membres du Directoire », indique Maroc Telecom dans un communiqué publié mardi.

Par ailleurs, dans sa réunion du 22 avril 2021, le Conseil de Surveillance a procédé à la cooptation de deux nouveaux membres. Il s’agit de Jassem Mohamed Bu Ataba Alzaabi, qui a remplacé Obaid Bin Humaid Al Tayer pour la durée restante du mandat de ce dernier, soit jusqu’à l’issue de l’Assemblée Générale Ordinaire appelée à statuer sur les comptes de l’exercice clos au 31 décembre 2024.

Il s’agit aussi de Kamal Shehadi, qui a remplacé Saleh Al Abdooli pour la durée restante du mandat de ce dernier, soit jusqu’à l’issue de l’Assemblée Générale Ordinaire appelée à statuer sur les comptes de l’exercice clos au 31 décembre 2021.
Maroc Telecom fait également savoir que Jassem Mohamed Bu Ataba Alzaabi a, par la même occasion, été élu Vice-Président du Conseil de Surveillance.
En outre, l’Assemblée Générale Ordinaire du 30 avril 2021 a ratifié la cooptation de Luis Enriquez en tant que membre du Conseil de Surveillance.

Par ailleurs, selon son dernier rapport des résultats semestriels, le nombre de clients du Groupe Maroc Telecom a atteint près de 74 millions au titre du premier semestre 2021, en hausse de 7,5% par rapport à fin juin 2020.
Cette évolution est attribuable à la hausse soutenue des parcs dans les filiales (+11,1%), explique le groupe.
Le parc Mobile s’est élevé à 19,6 millions de clients, en augmentation de 0,3% en un an, tiré par le parc prépayé qui gagne 1,7% sur le deuxième trimestre, relève la même source. Celui Fixe s’est amélioré de 1% sur un an pour enregistrer près de 2 millions de lignes à fin juin 2021, précise-t-on auprès du groupe. Le parc Haut Débit a progressé de 3,3% à 1,7 million d’abonnés.

A l’international, le parc Mobile a atteint 49.717.000 clients, répartis sur la Côte d’Ivoire (10.014.000), Burkina Faso (9.954.000), Mali (9.341.000), Bénin (4.893.000), Tchad (4.849.000), Niger (3.078.000), Togo (2.955.000), Mauritanie (2.706.000), Gabon (1.710.000) et Centrafrique (217.000).
Le parc Fixe, lui, s’est élevé à 346.000 abonnés sur Mali (183.000), Burkina Faso (76.000), Mauritanie (58.000) et Gabon (30.000), tandis que le parc Haut débit fixe s’est situé à 138.000 clients.

Un CA consolidé de 17,78 MMDH

En outre, le Groupe Maroc Telecom a réalisé, au titre du premier semestre de 2021, un chiffre d’affaires (CA) consolidé de 17,78 MMDH, en baisse de 3% (2,9% à taux de change constant) par rapport à la même période un an auparavant. La baisse des activités Mobile au Maroc a été compensée partiellement par la bonne dynamique de croissance du Haut Débit Fixe au Maroc et des activités des filiales Moov Africa, indique le groupe dans un communiqué, notant que sur le seul deuxième trimestre 2021, le CA consolidé est quasi stable (-0,8% à change constant) grâce principalement à la performance des filiales sur la même période (+4,7% à taux de change constant).

Ainsi, le chiffre d’affaires au Maroc a accusé une baisse de 7,1% à 9,77 MMDH au S1-2021, précise la même source, précisant que les activités Mobile, en particulier la Data prépayée, continuent à pâtir de la concurrence et du contexte réglementaire, compensées partiellement par la bonne dynamique de la Data Fixe qui est en hausse de 7,7%.

Maroc Telecom fait aussi savoir que sous l’effet conjugué des baisses du revenu des services sortants et entrants, le CA Mobile a perdu 11,7% par rapport à la même période de 2020, pour se situer à 5,98 MMDH. Le recul des services entrants est essentiellement lié à la baisse des terminaisons d’appels nationales. Le contexte réglementaire et concurrentiel continue de peser sur le revenu des services sortants, en particulier sur le segment de la Data prépayée, relève le groupe, ajoutant que l’ARPU mixte (prépayé et postpayé), qui se définit comme le CA (généré par les appels entrants et sortants et par les services de données) net des promotions, hors roaming et ventes d’équipement, divisé par le parc moyen de la période, a diminué de 11,4% à 48,8 dirhams au titre des six premiers mois de cette année. Le CA des activités Fixe et Internet, lui, a affiché une légère baisse de 0,5%. La croissance de 7,7% du CA Data a compensé partiellement la baisse de la Voix.

Pour ce qui est des activités du groupe à l’international, elles ont réalisé un CA de 8,51 MMDH à fin juin, en hausse de 2,4% (+2,5% à taux de change constant), à la faveur de la croissance de la Data Mobile (+15,4%) et des services Mobile Money (+28,4%). « Les résultats de ce premier semestre 2021 sont en ligne avec les prévisions, démontrant la résilience du groupe Maroc Telecom et la pertinence de ses choix stratégiques. La forte mobilisation de ses équipes, l’effort constant d’innovation et de digitalisation, les performances de ses filiales ainsi que la maîtrise des coûts permettent au Groupe de maintenir une profitabilité élevée ».

Maroc Telecom met tout en œuvre pour accompagner la relance économique des pays dans lesquels il opère, notamment par sa politique volontariste d’investissements pour anticiper l’essor croissant des usages et des parcs sur l’ensemble de ses réseaux.