Maroc Numeric 2013 : 5 141 écoles connectées à  l’Internet haut débit en 2 ans

26 000 étudiants connectés à  l’Internet haut débit et l’objectif est de connecter 43 000 étudiants d’ici à  2012. Le programme Injaz est élargi à  l’ensemble des étudiants du deuxième cycle de l’enseignement supérieur. L’équipement des universités et cités U en wifi enfin lancé et plusieurs services eGov seront opérationnels avant la fin de l’année.

Programme phare de la stratégie nationale pour la société de l’information et l’économie numérique, Maroc Numeric 2013, Injaz aura permis à 26 260 étudiants, dont 2 120 doctorants, de s’équiper d’un accès à l’Internet haut débit ou d’un ordinateur portable, voire les deux s’ils ont opté pour un pack. Et ce, durant les deux premières éditions du programme, soit les années universitaires 2009-2010 et 2010-2011. Un tel succès aura nécessité de débourser 95 MDH au titre de la subvention, à hauteur de 85%, du montant de l’équipement, plafonné à 3 600 DH par ordinateur.

Initialement destiné aux étudiants ingénieurs, le programme Injaz s’étend à partir de cette rentrée scolaire à l’ensemble des étudiants du deuxième cycle de l’enseignement supérieur. «Pour cette rentrée 2011-2012, ce sont plus de 43 000 étudiants qui pourront bénéficier des packs Injaz subventionnés par l’Etat. C’est un budget de 156 MDH qui a été alloué pour cette rentrée», précise Mohamed Benmahjoub, conseiller du ministre de tutelle, Ahmed Chami. A noter que le catalogue des offres est en cours d’actualisation par les opérateurs télécoms.
D’ici sa fin, prévue en 2013, 416 MDH seront consacrés au programme.

Maroc Numeric 2013 ne s’arrête pas là. Le programme Genie, qui vise à équiper 9 260 établissements scolaires en salles multimédia, est aussi en bonne marche : 5 141 établissements sont d’ores et déjà connectés à l’Internet haut débit, alors qu’ils n’étaient que 2 000 en 2008. 107 centres régionaux de formation ont également été mis à niveau pour s’équiper de ressources multimédias connectées à Internet.

De la même façon, le projet Système d’information de l’éducation (SIE), qui prévoit la consolidation des données de 10 000 établissements dans une seule base de données, a été déployé en phase pilote dans 650 établissements, et sa généralisation est prévue pour le début de l’année prochaine.
Parce que la maîtrise des nouvelles technologies passe justement par l’éducation, Maroc Numeric 2013 a également lancé en 2011 le programme U-Net qui prévoit de doter les universités publiques et les cités universitaires de réseaux Wifi. Pour cela, un budget de 124 MDH est arrêté pour les 3 prochaines années. A terme, l’Internet Wifi sera déployé dans 108 universités et 25 cités U.

En ce qui concerne les services publics, plusieurs services eGov seront opérationnels d’ici la fin de l’année. La commande en ligne de l’état civil sera ainsi lancée dans des communes pilotes d’ici fin 2011, avant d’être généralisée tout au long de 2012. La dématérialisation de la commande publique, le système d’information portuaire et son guichet unique, la création d’entreprise sont autant de projets dont le lancement est attendu pour la fin de l’année.

Les entreprises ne sont pas en reste puisque le programme Moussanada IT, qui s’adresse aux PME désireuses de s’équiper d’un système d’information métier, a profité à 135 entreprises sur un total de 545 demandes de candidature. Pour rappel, le programme Moussanada IT est subventionné à hauteur de 60% et plafonné à 400 000 DH par bénéficiaire. Un catalogue répertoriant des progiciels utiles pour les secteurs du textile, de l’agroalimentaire, de l’automobile, de l’aéronautique et de la comptabilité permet aux PME répondant aux critères d’éligibilité de moderniser leur activité.

Notons que les très petites entreprises (TPE) ont été moins sensibles à ce que leur propose Maroc Numeric : peut-être ne sont-elles tout simplement pas informées. Le programme Infitah de sensibilisation des TPE aux nouvelles technologies n’a ainsi délivré que 1 453 permis numériques, équivalents à une subvention de 30%, soit un plafond de 1 500 DH pour s’équiper du pack Infitah (ordinateur portable, logiciel de gestion de la facturation et une connexion Internet).