Maroc-Japon : Jazouli à Tokyo pour la promotion du Made In Morocco

Le ministre rencontre des dirigeants d’entreprises japonais du secteur du transport et de la logistique, de l’automobile, de l’aéronautique, de l’agroalimentaire, de l’énergie et du secteur pharmaceutique.

Le ministre délégué chargé de l’Investissement, Mohcine Jazouli, effectue actuellement une visite de travail au Japon pour promouvoir les opportunités d’investissement et renforcer la confiance des décideurs économiques quant au potentiel que représente le Maroc en matière d’investissement.

Organisée du 27 juin au 1er juillet par l’Agence Marocaine de Développement des Investissements et des Exportations (AMDIE) avec l’appui de l’ambassade du Maroc au Japon, la visite de M. Jazouli à Tokyo vise à promouvoir le Maroc en tant que terre privilégiée d’investissement dans la perspective d’attirer les investisseurs sur le territoire national et créer des emplois stables à valeur ajoutée.

Le ministre prévoit ainsi de rencontrer entre autres des dirigeants d’entreprises japonais du secteur du transport et de la logistique, de l’automobile, de l’aéronautique, de l’agroalimentaire, de l’énergie et du secteur pharmaceutique et s’entretiendra également avec des institutionnels et hauts responsables pour renforcer la coopération économique entre les deux pays.
Cette visite sera marquée par la projection du film promotionnel Morocco NOW sur les 5 écrans de Shibuya Street, l’une des places les plus prestigieuses de la capitale nippone.

Le Maroc et le Japon entretiennent, rappelons-le, un partenariat économique de longue date. Avec la récente entrée en vigueur de l’Accord pour la Protection et la Promotion des Investissements et la Convention de Non Double Imposition entre les deux pays, Rabat et Tokyo aspirent à porter leurs échanges à un palier supérieur, fait savoir le communiqué.

Actuellement, 75 entreprises japonaises opèrent au Maroc, principalement dans les domaines du câblage, de l’automobile et de l’électronique, employant environ 50 000 personnes. Le Japon est ainsi le premier employeur privé étranger au Maroc, poursuit la même source, ajoutant que le Royaume est la 2ème destination des investissements japonais en Afrique.