Marché publicitaire : 8% des annonceurs ont définitivement annulé leurs campagnes

Le Groupement des Annonceurs du Maroc (GAM) vient de présenter les résultats d’une étude sur le comportement des marques face à la crise du covid-19. Cette étude a été réalisée auprès d’un panel de 50 entreprises.  

Un annonceur sur quatre, soit 25% des entreprises sondées, déclare avoir maintenu sa campagne de communication publicitaire. Ils sont 67% à avoir déclaré suspendre momentanément leurs campagnes et 8% des annonceurs seulement rapportent les avoir définitivement annulées. Ce qui se rapproche de la tendance observée à l’échelle mondiale (6%) selon la World Federation of Advertisers dont le GAM est membre actif, souligne ce dernier un communiqué diffusé ce lundi 15 juin.

Les entreprises qui indiquent avoir suspendu ou annulé leurs campagnes initialement prévues invoquent plusieurs raisons à ce phénomène. Parmi ces raisons, 56% déclarent les avoirs remplacées par des initiatives spéciales Covid-19, 47% des campagnes initialement prévues n’étaient plus pertinentes au regard de la situation actuelle, 34% ont vu leurs budgets prévus gelés, 22% déclarent qu’il s’agissait d’activation terrain devenues irréalisables et enfin 8% révèlent que les campagnes n’ont pu être bouclées à temps.

De plus, 70% des annonceurs ont lancé des initiatives circonstanciées face à la crise ; ce qui rejoint la tendance observée à l’échelle mondiale qui est de 79%. Cependant, 89% des annonceurs ayant provisoirement suspendu leurs campagnes Marketing ont l’intention de les réactiver cette année, une reprise dès les 30 à 60 jours après le confinement pour la moitié d’entre eux, poursuit la même source.

Par ailleurs, l’investissement dans le digital s’est vu stabiliser pour certains et augmenter pour d’autres. En effet, 26% des annonceurs investissant au préalable sur le digital ont augmenté leurs investissements sur ce média alors que 35% les ont conservés intacts. De toutes les manières, cette crise du Covid a confirmé la place indétrônable de l’audiovisuel au Maroc. En effet, selon Salim Cheikh, directeur général de SOREAD 2M, a affirmé en ce sens qu’environ 80% des marocains se sont informés sur le Covid-19 sur la télévision et à la radio.