Lutte contre le stress hydrique : les régions se mobilisent

L’Association des régions du Maroc (ARM) a tenu une réunion d’urgence à Rabat, consacrée à l’examen de la situation de sécheresse et de la pénurie des ressources en eau que connaissent les différentes régions du Royaume, en raison de la rareté des pluies cette année.

Cette réunion a été l’occasion pour mesurer l’impact du stress hydrique sur le secteur agricole et l’élevage du bétail, tout en affirmant la nécessité d’assurer l’approvisionnement de la population en eau potable, indique jeudi un communiqué de l’ARM.

Compte tenu du caractère prioritaire de la question, chaque conseil régional a mobilisé, en partenariat avec les départements concernés, un budget conséquent afin d’atténuer la crise actuelle aux niveaux régional, rural et urbain.

Cette rencontre a également été l’occasion, selon le communiqué, d’échanger les points de vue et de proposer d’éventuelles solutions qui auront des incidences positives directes sur l’approvisionnement en eau de la population et du bétail. Les présidents des conseils régionaux se sont ainsi engagés à fédérer leurs efforts, dans un cadre de complémentarité et de solidarité entre les régions, tout en appelant à la coordination étroite avec le gouvernement pour trouver des solutions radicales et structurelles et prendre des mesures urgentes face à cette situation.

L’accent a été mis, dans ce cadre, sur la nécessité de simplifier les procédures administratives afin de concrétiser les projets hydriques dans les plus brefs délais, et d’associer les conseils des régions, aux côtés des départements gouvernementaux concernés, dans la recherche de solutions permettant de surmonter les conséquences de la sécheresse.

Il a été ainsi convenu de tenir une réunion avec le chef et les membres du gouvernement pour examiner plus en détail cette question ainsi que la démarche à suivre dans la mise en œuvre des mesures et des recommandations y afférentes.