L’ONMT s’allie à  la BCP pour doper le tourisme des MRE

La clientèle MRE de la BCP bénéficie désormais de réductions de -30% à  -50% sur une sélection d’hôtels au Maroc. L’ONMT compte sur le rôle d’ambassadeurs des MRE pour redynamiser l’activité touristique.

En cette période difficile pour le tourisme marocain, alors que certains marchés émetteurs traditionnels enregistrent un léger recul de leurs arrivées, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) cherche le salut, entre autres, du côté des Marocains du monde (MDM). Associé avec le Groupe Banque Populaire par une convention signée en marge des Assises du tourisme, qui s’étaient tenues, rappelons-le, en septembre 2014, les deux équipes lancent, pour les trois années à venir, un programme de fidélité exclusif pour les clients MRE de la banque du cheval, leader sur ce marché.

Baptisé «Bladi f’Bali», cette formule permet aux MRE de bénéficier de 30% de réduction en haute saison et 50% en basse saison auprès d’une cinquantaine d’établissements d’hébergement classés au Maroc. Si la plupart des établissements partenaires sont situés à Marrakech (16), Casablanca (13) et Fès (7), d’autres régions sont mises en avant à l’image de Zagora, Al Hoceima, Dakhla ou Safi. «Notre programme s’inscrit dans une démarche de valorisation de la destination Maroc.

Le but de cette initiative est d’inviter les MRE, de la première à la troisième génération, à découvrir les différentes régions du Maroc. Tous nos clients MDM, sans distinction, en commençant par ceux qui résident en France, recevront leur carte personnalisée d’adhésion au programme Bladi f’bali», a annoncé Mohamed Benchaâboun, PDG de la banque, à l’occasion d’un ftour organisé à Paris pour marquer le lancement officiel de Bladi f’bali. «Il s’agit de la première déclinaison opérationnelle des termes de la convention qui nous lie à l’ONMT. D’autres opérations suivront dans les prochains mois», a-t-il poursuivi. D’ici la fin de l’année, le programme sera élargi aux 6 autres pays où la Banque Populaire est installée (Belgique, Espagne, Italie, Allemagne, Royaume-Uni et Pays-Bas).  

Les hôteliers ont accepté de consentir ces réductions

La sélection d’hôtels, réalisée avec l’aide de la Fédération nationale de l’industrie hôtelière (FNIH), sera elle même élargie dans les prochains mois, accompagnant ainsi la stratégie de régionalisation de l’ONMT, voulue par son DG, Abderrafie Zouiten. «Le nombre d’hôtels partenaires est appelé à croître de façon importante», a-t-il souligné, sachant que ces hôteliers ont accepté de consentir des efforts notables. «Les hôteliers supportent la réduction. Chaque hôtel a visé une charte et s’engage à la respecter. Nous serons très vigilants à ce sujet», s’est engagé M. Zouiten. D’autres services pourraient également voir le jour, plusieurs MRE ayant notamment émis la volonté d’inclure de telles réductions pour la location de voitures.