Logement à  140 000 DH : 2e édition du catalogue de matériaux à  bas prix

Les industriels qui souhaitent se faire référencer ont jusqu’au 18 juin pour se manifester. La nouvelle version devrait être finalisée et distribuée en novembre prochain. La liste de produits est étendue aux matériaux écologiques et aux produits et accessoires d’économie d’énergie.

Voilà quelques jours que la machine s’est mise en branle pour le nouveau catalogue des matériaux de construction à bas prix, destiné aux promoteurs immobiliers qui se sont alliés à Al Omrane pour la construction de logements à 140 000 DH. Les fabricants de matériaux de construction souhaitant figurer sur cette deuxième édition du référentiel ont jusqu’au 18 juin pour se manifester.

Toutes les candidatures devraient par la suite être traitées et la sélection devrait s’opérer en septembre prochain, afin que le catalogue soit finalisé et distribué en novembre. Autant Al Omrane que les professionnels, réunis sous la bannière de la Fédération des matériaux de construction (FMC) s’attendent à un élargissement de la liste des matériaux référencés, sachant que l’actuelle version en rassemble 62. C’est maintenant que les industriels sont plus familiarisés avec l’expérience du catalogue, ils sont de plus en plus nombreux à vouloir y référencer leurs produits. Et pour forcer le trait, l’aménageur public prévoit l’organisation de séances de présentation en collaboration avec la FMC à destination des industriels et des distributeurs de matériaux.

La deuxième édition du catalogue devrait être d’autant plus étoffée que la liste des produits concernés est étendue aux matériaux écologiques et produits et accessoires d’économie d’énergie (composants pour isolations thermiques, chauffe-eau solaires, lampes à basse consommation, etc.). Pour renforcer la vocation écologique du nouveau catalogue, même la commission en charge de la sélection des fournisseurs participants devrait être plus sensible aux critères de protection de l’environnement, de traçabilité et d’empreinte écologique (origine des matières premières, process de fabrication, recyclage, destruction…).

En revanche, comme pour la première édition, l’affichage des prix des matériaux référencés n’est pas à l’ordre du jour. Néanmoins, «les prix fournis par les industriels participants sont classés et édités dans un bordereau annexé au catalogue et ils sont remis aux promoteurs conventionnés avec Al Omrane», précise-t-on auprès des initiateurs du référentiel. Il semblerait que cette formule soit plus commode, étant donné que le catalogue n’est mis à jour que tous les 2 ans. En effet, cela complique l’affichage des prix pour certains matériaux qui suivent l’évolution du marché international des matières premières. Il y a aussi le fait que l’affichage des prix pourrait constituer un contre-argument commercial pour les fabricants, étant donné que les clients réguliers pourraient demander des prix réduits.

A préciser enfin que la mise à jour du catalogue de matériaux à bas prix devrait s’accompagner d’une actualisation du modèle de coûts de fabrication des logements à 140 000 DH. Pour rappel, ce dernier modèle a été élaboré afin de fournir un référentiel de ratios en matière des superficies, de quantités optimisées de matériaux à utiliser (acier, ciment, etc.) et de coûts de mise en œuvre spécifiques au logement à faible valeur immobilière totale. Son actualisation devrait viser à s’aligner sur les nouvelles offres des industriels. L’objectif étant même, à terme, de mettre à la disposition des professionnels une application de simulation des coûts élargie aux autres champs dans le cadre de la construction d’un logement de 140 000 DH.