L’indice des prix à la consommation en hausse de 1,5% à fin juillet

La vie était légèrement moins chère en juillet. C’est du moins ce que révèle l’évolution de l’indice des prix à la consommation du HCP.

Ce dernier est en baisse 0,2% par rapport à juin. Néanmoins, les prix sont en hausse de 1,6% comparativement à juillet 2015. Dans ces conditions, l’IPC sur les sept premiers mois de l’année ressort en augmentation de 1,5%.

Selon le Haut commissariat, cette variation résulte de la hausse de 2,6% de l’indice des produits alimentaires et de 0,5% de celui des produits non alimentaires. Les hausses plus importantes de l’IPC à fin juillet ont été enregistrées à Al Hoceima avec 2,4%, à Meknès avec 2,0%, à Tanger avec 1,8%, et à Agadir, Rabat, Dakhla et Settat avec 1,7%. Par contre, Safi (0,6%) Kénitra (0,9%) et Oujda (0,9%) ont été les moins touchées par le renchérissement des prix.

Dans ces conditions, le HCP conclut que l’indicateur d’inflation sous-jacente, qui exclut les produits à prix volatiles et les produits à tarifs publics, aurait connu au cours du mois de juillet 2016 une hausse de 0,1% par rapport au mois de juin 2016 et de 1,5% par rapport au mois de juillet 2015.