L’Etat veut associer le privé à  la construction et à  la gestion des aéroports

Différents types de partenariats sont à  l’étude, dont la gestion déléguée et la création de sociétés où seront actionnaires l’ONDA et les opérateurs privés.

Les aéroports du Royaume pourraient, à moyen ou long terme, être gérés par des opérateurs privés. Le ministère de l’équipement vient d’engager la réflexion pour développer le partenariat public-privé dans le secteur, à l’instar de ce qui se fait dans plusieurs pays. Différents types de partenariats sont à l’étude, dont la gestion déléguée et la création de sociétés où seront actionnaires l’ONDA et les opérateurs privés. La piste de la privatisation de l’office n’est pas à l’ordre du jour. L’objectif de l’Exécutif est d’améliorer la qualité de service et d’optimiser la gestion des aéroports tout en gardant le contrôle de ces infrastructures stratégiques.  L’une des options à l’étude permettrait aussi d’économiser sur les budgets d’investissement.

Lire Lundi matin sur www.lavieeco.com l’analyse de Younès Tantaoui.