L’espagnol Sica AgriQ s’implante au Maroc

Basée à  Casablanca, AgriQ Maroc, dont le capital de démarrage s’élève à  150 000 DH, compte rapidement ouvrir deux antennes à  Agadir et Nador.

Ce ne sont pas uniquement les grands groupes espagnols opérant dans le BTP qui franchissent le détroit pour investir au Maroc. Sica AgriQ, entreprise spécialisée dans les analyses agronomiques et la sécurité alimentaire, vient d’y ouvrir une filiale. Basée à Casablanca, AgriQ Maroc, dont le capital de démarrage s’élève à 150 000 DH, compte rapidement ouvrir deux antennes à Agadir et Nador. La cible initiale n’est autre que les entités marocaines des groupes espagnols qui opèrent dans l’horticulture et qui collaborent déjà avec la maison mère Sica AgriQ.

La présence du groupe en Afrique se limitait au Kenya

AgriQ Maroc vient renforcer la présence africaine du groupe hispano-néerlandais, AgriQ, qui se limitait pour l’instant au Kenya. L’entité aura à en découdre avec d’autres laboratoires privés tels Laagrima, LCA Maroc ou Labomag qui ont investi au cours des dernières années ce créneau. Il faut dire que les accords de libre-échange avec les Etats-Unis, l’Union européenne et d’autres pays afro-arabes ont accru considérablement l’exigence des normes de sécurité alimentaire chez les différents intervenants de la chaîne alimentaire, qu’ils soient des producteurs agricoles, des producteurs d’aliments pour animaux, organismes de transformation ou encore des fabricants de pesticides et fertilisants.