Les ventes de voitures particulières ont encore progressé de 3% en janvier

Le segment des VUL reprend de plus belle : +21% par rapport à  janvier 2012.

Le secteur de l’automobile continue d’envoyer de bons signaux. Après que les ventes des concessionnaires ont enregistré en 2012 un bond d’environ 16,2% par rapport à 2011, tous segments confondus, les chiffres de janvier 2013 viennent confirmer la poursuite de cette tendance et, surtout, la reprise du marché des véhicules utilitaires légers. En effet, durant le premier mois de l’année, quelque 9 069 voitures particulières ont été commercialisées, en progression de 2,89% par rapport à janvier 2012. Cette évolution est à mettre à l’actif de plusieurs marques.

Les ventes de Ford ont enregistré un bond de 50% par rapport aux réalisations de janvier 2012 et celles de Citroën de 40%. Hyundaï est en hausse de 35% et Dacia Logan de 20%. Cette dernière continue de régner en maître sur le segment des particuliers avec une part de marché de 25%. Dans le même temps, la maison mère, Renault, a vu ses ventes tomber à 988 unités contre 1 648 en janvier 2012. La marque au losange est devancée par Peugeot qui prend la deuxième place avec 1 019 unités (+7,83%) et 11,24% du marché.

Audi et BMW ont aussi accusé le coup en ce début d’année. Leurs ventes ont dévissé respectivement de 31% et 41%, sans que cela n’ait un impact négatif sur leurs parts de marché (1,5%).

Forte poussée des ventes de véhicules utilitaires légers

Les marques de luxe ont, quant à elles, continué à séduire plus de clients. Mercedes est parvenue à commercialiser 22 unités de plus par rapport à janvier 2012 et Land Rover en a vendu 9 de plus. Porsche a écoulé 16 voitures contre 13 au même mois de 2012. De son côté Jaguar a réalisé deux ventes de plus au titre du premier mois de l’année.

L’activité du segment des véhicules utilitaires légers (VUL), après avoir stagné en 2012 (+0,6%), reprend de plus belle. Les ventes ont totalisé 1 134 unités contre 938, soit une amélioration de 21%. Le marché a surtout été tiré vers le haut par Isuzu qui a cédé 119 unités de plus qu’en janvier 2012, et Mitsubishi dont les ventes ont progressé de 85%.

Dacia et Ford se sont également illustrées sur ce segment. La marque économique a vendu 30 unités contre seulement 3 en janvier de l’année dernière, alors que l’américaine a presque doublé ses réalisations. Néanmoins, Toyota et Mitsubishi poursuivent leur hégémonie sur ce segment avec des parts de marché respectivement de 20,3% et 17,5%. Poussée par ses performances du premier mois, Isuzu se place en 3e position avec 11%.

A l’inverse, Renault, Peugeot, Citröen et Nissan affichent des réalisations en baisse. Elles ont vu leurs ventes fléchir respectivement de 38,67%, 67,27%, 48,72% et 41%, à 111, 18, 20 et 13 unités. Suzuki n’a écoulé qu’une seule unité contre 11 en janvier 2012.