Les ventes de voitures neuves en baisse de 10,5% à  fin mars

Avec 27 600 immatriculations, le marché des voitures de tourisme se contracte de 10,8% tandis que celui de l’utilitaire perd plus de 8%, à  3 000 unités. Dacia, Hyundai, Ford et Fiat s’en sortent à  la fois sur les VP et l’utilitaire.

Premier trimestre décevant pour les concessionnaires automobiles. Selon les derniers chiffres de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM), les ventes du secteur ont décroché de 10,5% à fin mars, tous segments confondus. En effet, les ventes de voitures de tourisme ont accusé une baisse de 10,8%, passant de 27 632 à 24 548 unités. Sur ce segment, Dacia s’en sort haut la main en enregistrant une hausse de 14%, avec 7 850 véhicules vendus.

La marque a capitalisé en ce premier trimestre sur le positionnement économique de ses voitures dans un contexte de baisse du pouvoir d’achat des consommateurs, ainsi que sur les restylages apportés à ses modèles phares (Logan , Duster…). Deuxième en matière de nombre de véhicules vendus, Hyundai est arrivée elle aussi à surperformer le marché en hissant ses ventes de 5,2%, à 2 090 unités grâce notamment à sa petite citadine i10 et la montée en puissance des modèles i20 et i30. Idem pour Fiat et Volkswagen dont les ventes ont crû respectivement de 18% et 20%.

Toyota n’est pas en reste. La marque japonaise a réalisé une progression de plus de 70% avec 770 unités vendues contre 450 au titre de la même période de l’année dernière. A l’opposé, les marques françaises ont vu leurs ventes fondre de 41% pour Renault, 32% pour Peugeot et 22% pour Citröen.

Redressement attendu avec l’Auto Expo

Le marché de l’utilitaire n’a pas fait mieux. A fin mars, ses ventes ont décroché de 8,3%, passant de 3 270 à 3 000 unités. Par marque, Toyota, le leader du segment, trinque en affichant des ventes en repli de 4,1%. Certains concurrents ont bien profité de la situation, notamment Hyundai et Ford qui ont réussi une belle percée grâce à des ventes en hausse respectivement de 43,6% et 46,7%, avec 428 véhicules pour le premier et 361 pour le second qui profite du succès de son Pick-up Ranger.

Dans le même sens, Dacia récidive sur le segment de l’utilitaire avec une montée en flèche de ses ventes de 127%, passant de 113 à 257 unités. Fiat s’en sort également bien. La marque italienne a réussi à écouler 260 véhicules sur le premier trimestre contre 217 sur la même période de 2013, soit une hausse de 20%. Cela dit, l’ensemble des opérateurs s’accordent à dire que les ventes devront connaître une nette amélioration au cours du deuxième trimestre grâce à la tenue du Salon Auto Expo 2014 au mois de mai.